logo jpk

« Raging Bee » JPK 1010 de Louis-Marie Dussere

RORC 2015 : le résumé d’une saison victorieuse en Double Handed par Louis-Marie Dussere

Une saison qui s’achève en beauté : Champion du RORC en double et deuxième overall…
Rendez vous en 2016 pour de nouvelles aventures qui commenceront probablement par le Spi Ouest France.

23 février 2015 RORC 600 Carraibean avec Eric LEROI :
11 longs bords (160 Milles pour le plus long ente St Martin et la Guadeloupe!) dans un vent fort et régulier (20 à 30Nds d’alizés de secteur Est- Sud Est). Pas de passage de fronts à négocier et pas de forts courants donc pas de possibilité de jouer « comme par chez nous » avec les système. En conséquence le seul moyen de faire la différence avec les adversaires, c’est de faire de la Top Speed pendant 4 jours : épuisant mais premier succès de l’année pour Raging Bee.

02 mai 2015 Cervantes Trophy (Cowes-Le Havre) avec Eric DHOOGE :
C’est le début de la saison  » domestique ». Un premier bord de portant dans 20 Nds de vent de secteur Est vers Anvil Point et la bouée DBZ. Puis 100 milles vers Le Havre avec une bascule attendue vers le Sud puis Sud Ouest dans un vent mollissant : un long bord bâbord pour traverser la Manche et un virement à « caler » dans la bascule en arrivant au large des côtes françaises. A ce petit jeu Night and Day est meilleur que nous et Bellino (Sunfast 3600) s’interpose : 3ème place pour Raging-Bee.

Le 23 mai 2015 Myth of Malham (Cowes-Eddystone-Cowes) avec Eric DHOOGE :
Cette course rassemble beaucoup de bateaux car elle constitue un bon entraînement en vue du Fastnet. C’est une course très exigeante sur le plan navigation avec les « passages à niveau » de Portland et Start Point : mieux vaut savoir jouer avec les courants de marée. Comme souvent la clé de cette course a été le passage de Portland que nous avons abordé au près juste avant la renverse. Dans ce cas de figure rester à terre au près sur la route directe est justifié mais une zone de molle située pile sur la route s’annonçant vers Start Point et se déplaçant vers l’Est nous incite à prendre le large sous Code 0 afin de la contourner par le large. Option payante, nous n’avons plus qu’à gèrer le bord retour depuis Eddystone en rentrant dans Lyme Bay pour profiter sous code 0 de la gauche attendue ( mais pas trop car le fond de la baie est un  » trou sans vent »). Au final c’est une nouvelle victoire pour Raging Bee a qui cette course réussi bien.

Le 05 juin 2015 De Guigand Bowl Race (Cowes – Cherbourg) avec Guillaume LAMARRE :
Un départ vers l’est au portant dans 15-20 Nds de vent qui nous mène devant Brighton puis un long bord de près sous l’île de Wight vers Needles Fairway pour terminer par une traversée de la Manche jusque Cherbourg au près débridé dans 12Nds de vent. Nous sommes habitués aux traversées de Manche vers Cherbourg et la trajectoire doit se calculer en fonction du courant et du vent à l’arrivée. A ce petit jeu nous brillons : 1er en double et 4ème overall !

19 juin 2015 Morgan Cup (Cowes-Guernesey) avec Oliver FANTOU :
Un mauvais souvenir pour Raging Bee : nous menions la course sur la traversée de la Manche au reaching sous Code 0 dans 10 Nds de vent 3 Milles devant le JPK1010 anglais Pincer Movment et Night and Day dans l’attente d’un refus au 270° qui devait nous permettre de tenir notre Code 0 jusqu’au Hanois et ensuite filer vers l’arrivée. Hélas la météo n’est pas une science exacte et à l’approche des Casquets le vent pétole et passe au 230 nous contraignant à passer sous génois. Nos adversaires positionnés plus à l’Ouest tiennent leur Code 0 et nous passent : bilan une honorable 3ème place 1 Mille derrière nos adversaires.

10 juillet 2015 Cowes-Dinard avec Eric DHOOGE :
Un début de course à l’image de la course précédente : une bonne traversée de la Manche jusqu’aux Casquets où une dépression orageuse prévue par les fichiers est bien présente : résultat 0Nd de vent et un regroupement avec les petits ratings qui reviennent par derrière tandis que les gros ratings sont passés et s’échappent par devant. Finalement le vent revient après Guernesey pour un bord de largue serré par 20-25 Nds sous grand spi jusqu’à l’arrivée. Les J105 très à l’aise dans ce dernier bord trustent les trois premières places, Bellino s’interpose et nous finissons 5ème.

1er aout 2015 Channel Race (Cowes-Cowes) avec Bruno JAMES :
Du vent léger et volage pour cette course qui nous mène au près dans l’ouest vers Anvil Point pour ensuite par un long bord de portant aller virer Rampion Mast devant Brighton puis rentrer au près dans le solent par l’est pour une arrivée devant Portsmouth. Le vent d’ouest pour 15-20 Nds doit tourner sud pour 0 Nds (!) vers 4h du matin au moment où le routage nous situe vers Rampion… Dans la réalité la bascule arrive plus tard juste au moment où nous nous présentons à l’entrée du Solent pour l’arrivée et pour ne rien arranger juste au moment de la renverse ! A ce moment nous sommes à 3 Milles de l’arrivée en 2ème position derrière Night and Day. Foggy Dew, qui navigue en double sur cette course, est à notre niveau 3 longueurs à notre vent. Avec N&D nous cherchons à nous abriter du courant en allant à la côte. Navigant sur notre erre nous traversons sous Code 0 une flotte scotchée : Foggy Dew resté dans le chenal est stoppé net et finira 23 minutes après nous ! Résultat une belle 2ème place derrière N&D.

16 aout 2015 The Fastnet Race avec Eric LEROI :
Les deux premiers jours de course sont marqués par un vent léger et le premier soir nous sommes obligés de tirer au large pour passer Portland contre le courant : lors de cette première nuit certains mouilleront devant le DST des Casquets… Nous nous sortons correctement de ce premier piège et mettons le cap vers Start Point pour une traversée de Lyme Bay sans encombre. Au matin du mardi nous attaquons la baie de Plymouth dans la pétole… Question : faut il aller à terre chercher les thermiques en rallongeant considérablement la route ou rester au large ? La flotte se divise en 3 : ceux qui tirent à terre, les partisans du large et ceux qui restent au milieu. Ces derniers sont les indécis et parmi eux Léon et N&D, preuve que le choix n’était pas facile ! Bref il fallait aller à la côte et on prend très cher sur notre option large avançant péniblement à 1 Nd pendant que ça cavale à terre… Le reste de notre course sera une longue remontée qui nous amène à une belle 5ème place en double et 15eme overall. Rien à dire les meilleurs ont gagné mais moi qui rêve d’un podium au Fastnet il va falloir que je revienne ! (Problème en 2017 le Fastnet tombera pendant une année Transquadra : cornélien…)

04 septembre 2015 Cherbourg Race (Cowes-Cherbourg) avec Bruno JAMES :
Pour la Finale c’est en route direct que nous devons rejoindre Cherbourg depuis Cowes : un sprint d’une dizaine d’heures. Pour gagner le championnat du RORC 2015 en Double Raging Bee doit gagner la course en interposant au moins un bateau avec N&D : pas facile !
Le scénario de la course est limpide un vent au 340 prenant de la droite jusqu’au 12 en milieu de nuit au plus fort du courant de marée montante et reprenant de la gauche au 330 en molissant pour l’arrivée qui se fait sur du jusant. Il faut donc viser un atterrissage par l’est pour profiter du courant descendant à l’arrivée… Mais pas trop faute de se retrouver trop près du vent et de ne pas pouvoir porter le spi jusqu’à l’arrivée. Sur Raging Bee nous avions décidé de faire de l’est vers 00h30 au maximum de la droite et du flot et nous ne suivons pas N&D et Léon qui partent très tôt dans l’Est suivis d’une bonne partie de la flotte. Le décalage latéral grimpe vite à 6Milles mais nous ne inquiétons pas trop car en avance sur le routage nous nous rendons compte que nous ne subirons pas plus d’une heure de jusant à l’arrivée. Nous maintenons notre position plus à l’Ouest que N&D et heureusement car au final le vent prend plus de gauche que prévu et nous arrivons en vue des digues de Cherbourg sous spi à 90TWA. N&D plus pointu doit affaler et nous entrons en rade 100 m devant eux. Problème : il n’y a pas de bateau interposé entre nous et N&D et l’arrivée n’est qu’à un demi Mille… 20 mètres devant nous le J105 VOADOR, qui a le même rating que nous, semble avoir course gagnée : ce sont les vainqueurs de Cowes-Dinard, de sérieux clients. Nous ne lâchons rien car nous sommes plein vent arrière et VOADOR souffre avec son asymétrique. Nous grignotons mètre après mètre pour finalement passer la ligne premiers 16 secondes devant VOADOR : championnat gagné pour 16 secondes dans le dernier bord de la dernière course ! Et à la maison en plus ! Cerise sur le gâteau nous remportons également le classement équipage battant Léon le Fastnet Overall Winner ! Alexis et Pascal LOISON d’une sportivité exemplaire se joindront à nous pour arroser dignement le titre …

La newsletter du chantier

Retrouvez dans votre boîte mail nos nouveautés, les victoires marquantes de nos bateaux, notre présence aux événements du nautisme, et plus.

Abonnez-vous ci-dessous en deux étapes simples.