Histoire du chantier

par Jean-Pierre Kelbert

1976 - 1988

Prémices

Dès mes 13 ans le virus de la mer et de la voile, transmis familialement, m’a donné envie de monter sur une planche à voile .

Ultra motivé, compétiteur dans l’âme,  j’ai vite progressé au fil des ans et dès mes 18 ans réalisé de bons résultats sur l’eau à une époque (années 80) où cette pratique était en pleine explosion.

Repéré par un fabricant français j’ai continué à progresser pour intégrer l’équipe de France en 1986. Champion d’Europe 1988 et 1989 puis second de la sélection olympique pour Séoul 1988, ces années étaient vraiment fantastiques.

1992 - 2000

L'atelier de shape

En 1992, fort de toute cette expérience de coureur et de metteur au point, l’envie m’est venue de créer JPK composites, spécialisé dans la fabrication de fun board haut de gamme en sandwich époxy.

Pendant 8 années, avec une équipe de passionnés dont Jean-Michel aujourd’hui encore associé, l’atelier de shape JPK  a tourné à plein avec des « boards » performantes confiées à des champions de la glisse.

2003

Mise à l'eau du JPK 960

Après de nombreux titres (champion de France, champion du monde, record du monde vitesse durant 8 ans), notre aventure a basculé en 2002 dans le monde des voiliers.

Depuis quelques années, alors que le marché du Funboard se délocalisait massivement en Asie, l’idée germait de passer à autre chose et de concevoir un voilier de course-croisière performant, polyvalent et fun, capable de gagner dans la jauge phare de l’IRC.

Ma rencontre avec Jacques Valer, architecte naval peu connu mais ultra talentueux, a accéléré le processus : en mars 2003, le 1er JPK 960 touchait l’eau.

Dès la première année de régate, ce bateau a véritablement révolutionné le monde de l’IRC avec un comportement planant aussi à l’aise sur les courses Inshore (Spi Ouest France/ trophées Atlantique) que Offshore (Transquadra/ Fastnet).

2005 - 2009

JPK 110, 40 & 998 : des destins contrariés

Les JPK 110 (2005), JPK 40 (2008), et  JPK 998 (2009) étaient des bateaux prometteurs dont le destin a été contrarié.

Très forte pénalité IRC, éjection hors de l’appel d’offre ou manque de coureur, ces champions mis de côté ont vécu de sacrées histoires que pouvez découvrir en cliquant ici.

2010

Arrivée du JPK 1010, future machine à gagner

Toujours dessiné par le magicien Jacques Valer, le JPK 1010 présente aujourd’hui le palmarès le plus impressionnant du chantier, avec notamment les victoires magistrales sur les Transquadra 2006, 2009, 2012 et 2015, et le Fasnet 2013 toutes classes !

2012

Débuts de la gamme Fast Cruising avec le JPK 38 FC

Parallèlement à la gamme RACER, nous avons développé une gamme FAST CRUISER, ou « croisière rapide », avec la sortie en avril 2012 du JPK 38.

Ce dernier a fait une entrée remarquée dans le monde des voiliers de croisière en remportant aussitôt le titre de voilier de l’année 2013 et en étant plébiscité par tous ses heureux propriétaires !

Juste équilibre entre la performance et le confort, son concept était vraiment novateur en terme de conception architecturale et d’aménagements.

2014

JPK 1080 : nouvelle razzia sur l'IRC

Sorti en mars 2014, notre nouvelle machine à gagner fait à l’époque figure d’épouvantail en IRC 2.

Il est élu European Boat of the year 2015 après une saison parfaite où il réalise un doublé historique au classement Overall de la Rolex Fasnet Race et de la mythique Sydney Hobart.

1er et 2ème de la Tranquadra 2018, le 1080 est aussi un fabuleux bateau de solo/double .

2016

La gamme Fast Cruising s'étoffe avec le JPK 45 FC

Dans la lignée du 38 FC, le JPK 45 FC, plus volumineux, est conçu pour le grand voyage.

Dessin polyvalent, construction solide mais légère permettant un fort rapport de lest, ergonomie parfaite pour l’équipage réduit, sécurité et protection maximales avec son dog house, confort en mer et à l’escale avec une combinaison bois/lumière très soignée, le JPK 45 a lui aussi séduit tous les journalistes spécialisés pour remporter le titre du voilier de l’année 2016.

2018

Un nouveau racer : le JPK 1180

En 2018, le JPK 1180 est venu compléter en IRC 2 et en IRC 1 la gamme de nos Racers.

Là encore, Jacques Valer a vu juste avec son ajout de volume dans les sections avants : le bateau est intraitable aussi bien en Inshore qu’en Offshore !

Semaine de Cowes/ Rolex Fastnet Race Overall/ Rolex Middle sea Race overall, etc. : la polyvalence du bateau est sa plus grande force.

 

2019

JPK 1030 : tourné vers l'offshore

Le JPK 1030 amorce un changement dans l’approche architectural de Jacques. Notre objectif avoué est de « typer » le bateau pour gagner les courses au large en équipage réduit ou solitaire.

Puissant avec ses ballasts et ses sections avants pleines mais facile, léger et planant, le bateau est très impressionnant au reaching venté comme lors du Fastnet 2019 qu’il remporte en double avec plus de 5 h d’avance.

De nouveau vainqueur en 2021, le bateau attend avec impatience la prochaine Transquadra ou Cap Martinique.

 

2021

Le JPK 39 FC remplace le 38

Le 39 FC est l’image parfaite d’un voilier de croisière construit par un chantier de compétition …

Il fait la synthèse entre les “racers” planants et légers et les bateaux de voyage à déplacement. Le résultat ? Un voilier ultra-rapide et polyvalent dans toutes les conditions, ergonomique, sécurisé, et confortable et doté d’emménagements lumineux.

Ses nombreuses qualités ont été récompensées par le prix du Voilier de l’Année 2022, cinq mois après sa mise à l’eau !

Aujourd'hui

JPK construit chaque jour des bateaux d'excellence

Les équipes de JPK construisent à Larmor-Plage le JPK 1030, le JPK 1180, le JPK 39FC et le JPK 45.

En croissance régulière depuis plusieurs années et avec un carnet de commande solide, nous avons plusieurs postes à pourvoir. Découvrez nos offres d’emploi ci-dessous et rejoignez le chantier !