JPK 39 FC

european yacht of the year logo
Fast Cruising

Le 39 FC est un voilier de croisière construit par un chantier de compétition.
Il fait la synthèse entre les « racers » planants et légers et les bateaux de voyage à déplacement. Le résultat ? Un voilier ultra-rapide et polyvalent dans toutes les conditions, ergonomique, sécurisé, et confortable et doté d’emménagements lumineux.

Ses nombreuses qualités ont été récompensées par le prix du « Voilier de l’Année 2022 » et le prix « European Yacht of the Year 2022 » quelques mois après sa sortie.

Le JPK 39 FC est une évolution de son prédécesseur, le JPK 38 FC, plébiscité par tous ses propriétaires. Il en conserve les grandes qualités. 
La puissance de carène a été augmentée par des sections avant plus remplies, et une tonture inversée du roof vient moderniser l’esthétique et permet de gagner en volume d’aménagements (possibilité d’une version 3 cabines).

Architecte : J. Valer

  • Longueur 11,72 m
  • Longueur flottaison 11,00 m
  • Largeur 3,98 m
  • Poids 5,5 t
  • Moteur Volvo 30 cv
  • Lest 1,9 t
  • TE quille standard 2,15 m
  • TE quille courte 1,80 m
  • TE quille relevable 1,30 m - 2,70 m
  • G.V. 44 m²
  • Génois 38 m²
  • Spi asymétrique 138 m²
  • Trinquette 27 m²

Difficile de faire un mauvais bateau en prenant comme base le JPK 38 FC qui était déjà un excellent bateau ... le JPK 39 FC est véritablement un JPK 38 FC +++. Carène nouvelle génération, design agressif, ergonomie idéale, aménagements soignés, chaque poste, chaque détail profite de toutes les expériences acquises sur le 38 FC et le 45 FC pour finalement proposer un bateau véritablement jouissif !

Jean-Pierre Kelbert

Difficile de faire mieux que son prédécesseur déjà bien renommé et pourtant ... le relookage du JPK 38 FC s’est avéré un exercice particulièrement audacieux ! Avec son design à la fois moderne, sportif et intemporel, le JPK 39 fait tourner les têtes en restant simple et ultra-efficace. Ergonomie, look, performance ... la fonction et la forme ne font plus qu’un.

Jean-Baptiste Dejeanty, architecte

Un "fast cruiser" ultra-rapide et polyvalent

En plus d’être ultra-rapide et polyvalent dans toutes les conditions, le 39 FC a une construction optimisée avec les zones d’efforts « coffre fort » pour une sécurité totale.

Le pont et le cockpit ont été pensés avec une ergonomie optimale, avec un accastillage dimensionné pour faciliter l’utilisation en équipage réduit.

Le 39 FC présente une carène large et puissante, mais dotée de sections avants assez profondes pour un bon passage dans la mer et d’un creux de carène acceptant la surcharge du voyage.

Il en ressort un bateau stable et tolérant, capable de vitesses moyennes très élevées dans toutes les conditions.

Le devis de poids est le facteur essentiel sur lequel se base l’architecte pour dessiner le bateau. L’objectif est d’obtenir une carène suffisamment tendue pour dépasser rapidement la vitesse de carène (survitesse) sans trainer d’eau, même en condition de charge, pour rester véloce dans les petits airs, aux allures de près, mais aussi au grand portant abattu.

L’expérience de 20 ans d’infusion sur nos modèles orientés course nous permet d’être très précis sur ce facteur déterminant ; la coque, le pont et les éléments de structure intérieurs sont construits comme ceux d’un voilier de course.

Trois options de quille sont disponibles sur le JPK 39 FC. La quille standard de 2,15 m est aussi disponible en version courte (1,80 m) et en version relevable, qui permet de passer le tirant d’eau de 2,70 m à 1,30 m, pour pouvoir mouiller au plus proche du rivage.

Différentes techniques existent pour fabriquer une quille relevable.

Le procédé le plus simple, utilisé majoritairement chez les constructeurs, est de faire mouler un simple appendice en fonte traité époxy avec un axe de fort diamètre qui reprend la totalité des efforts.
En termes de masse, il est évident que le centre de gravité de la quille n’est pas très flatteur … sans parler du risque de rouille toujours présent lorsque les quilles ne sont pas réellement stratifiées ! Le principe de calage est aussi le « talon d’Achille », car seul l’axe reprend les efforts pour ensuite les transmettre sur des zones très concentrées de la structure.

Sur nos bateaux, le voile de quille est une structure infusée vynilester en fibres mixtes UD et QX, insérée dans un saumon en plomb (partie basse de quille), et replacée dans un moule de profil (dit « coquille ») avec une coulée de résine pour napper cet ensemble très homogène.
Résultat : une quille dont le CG est extrêmement bas (raideur à la toile) pour un poids global raisonnable (pour favoriser le planning).

La tête de quille est ensuite placée dans le puit, calée au laser avant les coulées de cales époxy AV et AR pour un maintient parfait de la quille dans toutes ses positions, avec une transmission d’efforts parfaitement répartie.

On peut estimer de 1 à 10 le temps passé et le coût de production entre le système dit « basique » et la formule élaborée que nous avons retenue.

Grâce à la nouvelle tonture inversée du roof, les volumes intérieurs sont agrandis et illuminés par les hublots panoramiques. L’ensemble est chaleureux et lumineux, avec tous les éléments de confort nécessaires à la croisière.

Plan d'aménagement
(2 versions)

Nos dernières actualités sur le JPK 39 FC

Il n'y a pas d'autres postes à voir