logo jpk

Winner of IRC Two and joint 2016 RORC IRC National Championship Trophy: Adam Gosling’s JPK 10.80, Yes!

Un nouveau titre pour le JPK 1080 avec la victoire de « Yes! » sur le championnat UK ce week end à Cowes.

Répondant à l’invitation d’Adam Gosling le propriétaire de « Yes! » j’ai donc passé le WE à Cowes sur l’île de Wight pour disputer le championnat national anglais.

Sur fond de « Brexit » (consternation vendredi matin au petit déjeuner !) et d’escale de la Solitaire du Figaro, le championnat s’est déroulé sur 3 jours avec 8 manches courues. Une 1ere journée idéale avec un vent qui montre crescendo de 8 à 20 nds et soleil, une seconde sous des trombes d’eau (jamais vu ça !) et une dernière journée plus musclée le gros clapot d’un vent de 20 nds contre courant en fin de journée.

James le préparateur (et désormais ami) qui était venu suivre le bateau en construction et tout l’équipage m’ont donc fait une place à bord ( n°2 au pied de mât, une fois n’est pas coutume !) et je dois avouer que cela était très enrichissant et sportif !
Adam a toujours eu des bateaux de régate et navigue à un très bon niveau depuis de nombreuses années. Il est aussi entouré d’équipiers de talent qui se connaissent par coeur et à bord la machine est donc très bien huilée sous la houlette de James véritable chef d’orchestre à bord. Naviguer dans le Solent n’est pas simple car le courant varie énormément selon les heures de marée et selon l’endroit où on se situe. Cela devient d’autant plus compliqué lorsque le vent est favorable d’un côté et le courant de l’autre !
Ben, notre tacticien, a géré tout cela avec brio et rares ont été les bords gérés à l’envers. Certes, le 1er départ a été catastrophique avec la quille dans la bouée de départ bas de ligne, bateau déporté par le courant ! Ce sera notre plus mauvaise manche qu’on terminera en 5eme position (et discard) . En Angleterre, les classes sont étagées différemment et nous retrouvons sur notre ligne certains « gros rating » comme les First 40 ou J 122 qui souvent prennent l’avantage au départ et nous bloquent dans des situations de « non choix ».
A chaque fois, Adam a réussi à se faufiler dans un trou de souris pour terminer certaines manches dans les 2 ou 3 premiers du temps réel ! « Yes » est un 1080 + comme dirait James ! C’est vrai qu’ils ont optimisé le bateau comme personne avec un mast jack, un pataras hydraulique, un système de GV sur winch et beaucoup de petites bricoles qui additionnées font une légère différence. Beaucoup de voiles aussi dans la garde robe North 3 DI avec des des voiles que je ne connaissais pas (!) comme les trinquettes de portant et autre « jib top » ! Clairement, nous allions très vite et notre concurrent direct du Spi Ouest France, le J 112 de Didier Lemoal, n’a pas résisté très longtemps. En revanche, dans le clapot court du Solent les First 40 bien menés comme « la réponse » l’ancien bateau de Gery Trentesaux nous ont obligés à naviguer très appliqués jusqu’au bout. Au final, avec toutes les manches du classement dans les 3 premiers et 2 manches de 1 on termine avec un petit matelas d’avance. Les autres 1080 comme le « Prime time  » de Marc Alperovitch alternent le bon et le moins bon et sur la dernière manche plus ventées 3 x 1080 terminent dans les 5 premiers .
Un grand merci pour ce super week end à Adam, James et toute l’équipe de « Yes! » qui risque de beaucoup faire parler de lui dans les eaux du Solent …

JP

La newsletter du chantier

Retrouvez dans votre boîte mail nos nouveautés, les victoires marquantes de nos bateaux, notre présence aux événements du nautisme, et plus.

Abonnez-vous ci-dessous en deux étapes simples.