logo jpk

Round the Island Race (ou « Tour de l’Île de Wight » pour les français)

Victoire de Louis-Marie Dusserre sur son JPK 1010 « Raging Bee »

Eh bien oui on peut dire que cette première confrontation avec « Strait Dealer »de David Franks s’est bien passée mais on les a vus à la manoeuvre, ils sont impressionnants.

On s’est donné RDV pour l’IRC National début juillet et je pense que l’on va souffrir sur les bananes… « Wait and see » comme ils disent là-bas !

En tout cas, ils sont très fairplay et David nous a invités après la course à prendre le champagne chez lui. Vraiment sympa.Résumé de la course
On est parti avec un vent de nord nord ouest de 12-13 nds. « Strait Dealer » part à la côte de l’Ile de Wight là où le courant est le plus favorable mais nous faisons le choix de partir à l’autre bout de la ligne pour être au vent de la flotte (et il y a du monde sur l’eau!) et pour avoir un angle moins serré dans la descente du Solent pour envoyer le code 0. « Strait Dealer » passe la ligne sous  jibtop, nous sous solent médium et très vite nous déroulons notre code0.  A la sortie du Solent, le vent adonne et nous envoyons le S2. « Strait Dealer » fait de même dans la foulée. A ce moment là, le latéral entre nous s’est réduit et on est à peu prêt à égalité. Aux Needlesle, on passe dans le tableau arrière de « Strait Dealer » à presque le toucher. Le vent forcit à 20nds et refuse. les deux bateaux envoient des Asy (A5 pour nous A0 pour eux). Sous le vent de l’ile, les conditions sont très shifty (oscillations de 10°, rafales à 27nds) mais il faut rester proche du rivage pour s’abriter du courant qui est maintenant contraire. On souffre, on est sur les écoutes en permanence mais « Strait Dealer » souffre plus que nous, on les dépose petit à petit, on ne les reverra plus. Le vent ré-adonne sous Ste Catherine, et on repasse sous S2 jusqu’à Bembridge qui est marque de parcours. Ensuite et jusqu’à la ligne d’arrivée c’est du près à la côte pour s’abriter du jus.
Tout au long de la course, on passe des IRC1 partis pourtant 20 minutes avant nous : des A35, des J111, des Figaro 2… c’est la fête! On coupe la ligne une minute derrière notre ami Charon sur  » Ster Wen » Sun Magic 44 barré par Christine Briand.
Bilan pour l’Abeille Enragée : 1er IRC2B, 1er IRC2 overall, 1er bateau étranger, 3ème IRC overall !!! (« Strait Dealer » fait 2 en IRC2 et 8 overall ce qui est également un super résultat)
Notez bien que Thierry LACOUR était à la barre : c’est lui le véritable artisan de notre victoire de par son coup de barre et sa science de la régate.On est évidemment super content des choix faits tant au niveau des voiles North Sails que du bateau que l’on ne connait pourtant pas encore bien (ce n’était que notre première régate!) : si les anglais n’achètent pas de JPK après ça c’est qu’ils sont aveugles !

Site officiel de la course

La newsletter du chantier

Retrouvez dans votre boîte mail nos nouveautés, les victoires marquantes de nos bateaux, notre présence aux événements du nautisme, et plus.

Abonnez-vous ci-dessous en deux étapes simples.