logo jpk

Atlantique Télégramme 2015

« Courrier du Léon – 3D » remporte l’épreuve dans sa catégorie

Tout juste revenu de sa brillante « campagne anglaise  » et au retour du salon du Grand Pavois, nous avons improvisé un équipage de copains pour participer à domicile à la traditionnelle course du Télégramme.

Après 7 manches et malgré un raté sur la manche du matin samedi (j’avais mal lu les Instructions de Course et c’est en retard que nous sommes arrivés sur la zone de départ !) le score reste bon avec 4 manches de 1er, 1 manche de 2ème et 1 autre de 3ème. « Relax » le A35 de Jean-Yves Legoff termine 2ème et sera resté coriace tout au long du week end…
1ère manche, le vent est faible 4/6 nds et il n’est pas simple de choisir son côté dans ce vent instable. Bien parti, nous enchainons un pif/paf à l’envers pour passer 4eme en haut . Peu à l’aise en descente avec l’asy léger très plat, on ne pourra reprendre qu’une seule place pour finir 3eme .
La 2ème manche est meilleure. Le vent s’est légèrement levé et c’est de suite plus facile… On se replace 1er et au général à égalité avec Relax.
3ème manche : on ne reviendra pas sur notre arrivée en retard sur la ligne qui nous prive de la régate du matin. A partir de maintenant plus le droit à l’erreur. il va falloir être prudent et appliqué ! Les 2 autres manches du jour sont pour nous et le cotier autour de Groix, une pure merveille dans ce vent de 12/15 nds qui nous fait raser la cote sauvage. 3ème à la bouée de Penmen ( dur la descente VMG ) nous conservons notre spi pour loffer serrer sous le vent de l’île. C’est ce qu’il fallait faire et nous voilà de nouveau devant… « trilogy » le two tonner de Gabriel Samzun remanié avec mât carbone et voiles neuves est redoutable sur le long bord de bon plein sur la longueur sous le vent de l’ile. Il nous passera avant les « chats » mais nous finissons par le reprendre pour engranger la 2ème victoire du jour.
Dimanche, à l’heure cette fois çi (!) et toujours avec grand soleil et 15 nds de vent nous attaquons la journée par une banane. La bouée au vent est collée à la terre et avec ce vent de NE ça oscille beaucoup ! Franck qui fait GV et tactique a du boulot car ce n’est pas simple ! Ca joue serré en compensé avec « Relax » et à l’arrivée il nous manquera 30 secondes pour sauver; du coup nous sommes très serrés au score sur le général et la dernière manche sera décisive. C’est un côtier très court dont le départ et surtout le passage à la bouée de dégagement à 1 mille sera essentiel. Parti lancé en bas de ligne, on arrive à faire vite un petit écart avec une grosse speed pour contre border assez tôt et croiser devant nos concurrents. Le bord suivant est un largue serré et c’est enfin un bord favorable aux spis asy et au bateau. Sur ce petit bord de 1 mille à peine on arrive à passer sous le vent les 2 IRC 1 passés devant nous à la bouée ! Empannage puis relargue de 1 mille pour recreuser encore de l’écart. C’est bon !
« Relax » est décroché et on ne le reverra plus . « Rapsodie » le J 120 pointe enfin le bout de son nez dans ces conditions plus à son avantage mais reste 3 minutes derrière. Le long bord de près nous ramène de Groix à la ligne d’arrivée positionnée tout près de la citadelle de Port-Louis. Le spectacle est superbe avec toutes les flottes qui rentrent en même temps. Top, la manche est remportée avec de l’avance et le général aussi. Sur cette manche, nous nous sommes même offerts le luxe de battre en réel « Phyly » le Grand Soleil 43 qui pourtant remporte sa manche en IRC 1 devant « Tiger » !
La saison est maintenant terminée sauf pour Gery et sa bande qui veulent participer à la Sydney-Hobart en Décembre …
Encore une belle aventure pour le 1080, en l’occurence mon ancien « Léon » de Transquadra désormais entre les mains de mon ami Michel Quintin à Nouméa.

La newsletter du chantier

Retrouvez dans votre boîte mail nos nouveautés, les victoires marquantes de nos bateaux, notre présence aux événements du nautisme, et plus.

Abonnez-vous ci-dessous en deux étapes simples.