logo jpk

1ère sortie du JPK 10.80 : 17.92 nds

Vendredi 21 février 2014 le vent est bien orienté de secteur ouest nord ouest entre 20 et 30 nds pour convoyer le JPK 10.80 de Larmor-Plage à la Trinité/sur/mer. Il s’agit de la 1ère sortie du bateau et le moins que l’on puisse dire est que nous n’allons pas être déçu !

Départ au près bon plein entre 9 et 10.5 nds jusqu’à Bastresse sud
puis envoi du code 5 sur delphinière pour tout de suite planer entre 12
et 16 nds avec une très grande stabilité.
A 8 à bord chacun attend son tour pour tenir la barre et se faire
plaisir. Au final, Eric Mordret profite d’un grain à 30 nds passé pour
claquer le record avec 17.92 nds « dans des chaussons » !
Moins de 3 h après notre départ de Lorient nous sommes déja à la Trinité
avec le sourire accroché aux oreilles !

Samedi 22 le vent est parfait entre 12 et 15 nds pour une 1ere régate au
contact avec nos futurs adversaires dont les nouveaux Sun Fast 3600 et
A35 plus les piliers de l’IRC 2 comme Musix, Lannael ou Prime time.
Clairement, on voit de suite qu’il y aura du match entre ces 3 nouveaux
bateaux qui se retrouvent naturellement avec des écarts très faibles en
tête de course. Une 1ère manche de samedi où le 3600 (barré par Hugues
Destrumeau et Luc Gélusseau à la tactique) nous envoie au lof sous spi
juste avant la dernière bouée sous le vent de l’arrivée et du coup se
fait lui même harakiri !! Au lieu de faire 1 et 2, on fera 3 et 4 ! Sur
la manche 2, on commence à se régler et ce sera donc la 1er victoire du
JPK 10.80 ….
Dimanche 23 le vent est plus soutenu entre 16 et 20 nds. les génois
médium sont remplacés par les lourds et on commence à mesurer les
efforts sur l’accastillage.
Sur la 1ère manche du jour, nous partons assez vite à droite avec
quelques IRC 1 que nous tenons. J 122 et A 40 sont incroyablement
proches en vitesse, c’est bon ça !
Au 1er tiers du près, hélas, la poulie de renvoi de drisse génois
explose sous la charge et nous voilà génois sur le pont le temps de
bricoler une poulie ouvrante . On croise donc bien derrière, dommage,
c’était le bon côté !
Course poursuite pour revenir sur le Sun Fast et le A 35 . On termine 1
minute en réel derrière ce qui est bien vu le scénario catastrophe !
Manche 2 . Le clapot est fort et il faut trouver sa place entre les gros
IRC 1. Partie en bas de ligne, nous sommes un peu bloqués pour renvoyer
à droite. Embarqué par le paquet de gauche on se retrouve overlayline
sans avoir réellement pû venir se recaler. Nos 2 redoutables concurrents
sont devant et ils cavalent aussi. Sur le portant, Cyril Leglaoec épaulé
du talentueux Christian Pontieux fait un cadre osé à fond de gauche et
termine à fond dans une veine de vent plus fort . On ne le reverra pas
surtout qu’au 2ème près, notre drisse explose dans le bloqueur (pour
l’instant les drisses ne sont pas surgainées et elle n’était pas reprise
au winch) ;
On termine quand même 3eme réel ce qui n’est pas si mal vu les erreurs
de placement et le problème de drisse !
En résumé, il est clair que le bateau va vite et même très vite car sans
aucun repère ni réglage validés nous sommes déjà en bagarre devant.
Ajouté à cela une GV de convoyage (Jimmy Pahun nous a gentiment prêté
une vieille GV de M34 de 2011 en attendant notre GV définitive Ullman.) et
on sort de cette 1ere confrontation avec un vrai sentiment de satisfaction.
Dimanche 14 h , on débarque une partie de l’équipage pour un retour
express sur le Kernével. Nous sommes 4 à bord du bateau dont Hervé
Perroud mon ami avec qui je dois faire la prochaine Transquadra et on se
dit qu’on a quand même de la chance de faire cette prochaine TSQ sur ce
bateau ….

La newsletter du chantier

Retrouvez dans votre boîte mail nos nouveautés, les victoires marquantes de nos bateaux, notre présence aux événements du nautisme, et plus.

Abonnez-vous ci-dessous en deux étapes simples.