logo jpk

WE de Pâques : du vent et des résulats ! SNIM, Solent Race, Spi Ouest France, les JPK ont cartonné ce week-end…

« 3DDI » JPK 1080 chantier
"3DDI" JPK 1080 chantier

Spi Ouest France 2016 mission accomplie avec 4 podiums et 2 victoires .

IRC double : 1er « Charline » JPK 1010 de Patrice et Jean-François Hamon 2ème « Alligator for ever » JPK 960 de Bruno Recoules et B. Lanet
IRC 2 : 1er « 3 Développeurs Immobiliers » JPK 1080 chantier
IRC 3 : 3eme « Cocody » JPK 1010 de Richard Fromentin

En IRC 2 il nous tenait à coeur de réaliser un bon Spi Ouest France car l’an dernier nous n’avions pas pu jouer la gagne avec nos spis asymétriques face à « Dream Pearl  » le sister ship malouin.
Dans la classe cette année pas mal de concurrence avec 4 « bons » 1080, le redoutable 40.7 « Penkoet », les A 35 « optimisés » et surtout le nouveau J 112 « chantier » mené par Didier Le Moal.
La météo annonce baston pour dimanche /lundi et on comprend vite qu’il va falloir être très bon dès le début de l’épreuve vendredi car toutes les manches risquent de compter…
A bord de 3 DDI je tiens la barre pour la 1ere fois depuis toutes ces années de Spi Ouest où, en géneral, je fais la tactique. Mon pote Alex Loison n’étant pas libre pour le Spi pour cause d’AG2R, j’ai avancé d’une place dans le bateau pour laisser le poste de tacticien à Christian Pontieux. Christian a réalisé comme toujours le « sans faute » et cela nous a beaucoup aidés. Dans l’équipage, nous sommes 4 du chantier JPK avec Kévin (Tritschler) , jean-Mich (Pautrec) et Fred (Espagnon) + les copains Arnaud (Aubry), Jean-Louis (Couedel) , Jérôme (Aubert). Une équipe « au top » nécessaire car pour battre le J 112. Dans ses conditions, il ne va pas falloir mollir !
Vendredi le vent SO 9/13 nds est oscillant .
1ere manche : peu de temps après le départ, Christian nous fait virer pour nous dégager à droite et aussi éviter la flotte des IRC 1 qui partage nos départs. Clairement, ça fait la cuillère par en dessous et on décide de pousser le bord. En haut, nous sommes 3eme scratch soit devant quasi toute la flotte des IRC 1 et 2 ! Ca commence bien…
On gère l’avance jusqu’à l’arrivée pas mal gêné parfois aux bouées par les gros IRC 1 rattrapants.
Au classement, nous sommes 1er réel mais classé 2 eme du compensé derrière « Musix  » le Grand Soleil 37. Apparemment, une erreur s’était glissée dans la feuille de pointage…
Manche 2 : même vent, départ bas de ligne, on arrive à contenir les « gros » et à les pousser à virer. La voie est libre pour pousser le bord à gauche. Christian attend la rotation Sud et, en effet, nous sommes dedans au moment de pousser la barre. Au 2/3 du bord nous sommes loin au vent de la flotte car ça a cisaillé, notre babord étant nettement meilleur que celui de la flotte. A 200m de la bouée, le vent revient fort sur l’ouest et le gros bénéfice est perdu ! 3 eme là haut derrière le J et le A 35 d’Antoine Croyère, nous nous appliquons à revenir. Le bateau va vite dans ces 13 nds de vent mais les voiles Europ Sails de mon ami Laurent allard sont fines et en dessous de 10 nds ça devient plus compliqué … Le J est un poil plus à l’aise que nous au près quand le vent descend et en bout de manche nous sommes 1 minute derrière.
Manche 3 : bon départ de nouveau mais nous restons axés sur la remontée pour parer les oscillations et marquer nos concurrents. Devant là haut, toute la manche va être sous pression car les écarts avec le « J » sont très faibles pour un rating équivalent. Les autres 1080 pointent leur nez avec « Dream Pearl » d’Eric Mordret et Arnaud Delamarre. Ils vont vite mais sur les choix de bords, je pense que Christian est bien au dessus… Au 2 eme tour, nous sommes 3 longueurs devant mais le spi sort un peu tôt de la soute et il va faire quelques tours et donc cocoter sévèrement à l’envoi ! Résulat 3 longueurs de retard une fois le spi établi … rageant car nous sommes maintenant bloqués derrière et sur le près suivant « J Lance » nous mettra systématiquement dans « ses fumées » !
Au général, nous sommes 1er et contents de l’être car il ne fallait pas rater cette journée…
Samedi le vent souffle à 25/30 nds et les organisateurs décident d’envoyer sur l’eau uniquement les IRC 1,2 et 3. Un côtier musclé nous attend. Départ « prudent » sous règle noire nous naviguons sous génois lourd et GV haute malgré les 28/30 nds de Sud en anticipant les 2 longs bords de reaching qui suivront ce 1er près de 2,5 milles. Le bateau est chargé mais nous arrivons à passer 2 là haut derrière l’autre « J lance » à 1 longueur et devant « Time Line » à 1 longueur. « Time Line  » est le 1080 de Marc Alperovitch et, pour l’instant, ils n’ont pas eu beaucoup de réussite. Sur ce 1er reaching, nous butons sur la vague du J un peu « collé » et « Time Line » en profite pour nous dépasser au vent dans un surf. Vexés (!) nous lui accrochons le tableau et, 2 minutes plus tard, nous le repassons aidés par notre génois. Course de petits chevaux jusqu’à la « Chimère » où le vent s’oriente à 125 ° du réel. avec 35 nds de vent ça risque d’être chaud pour le spi lourd symétrique. Nous n’avons pas de code 5 donc on se prépare à l’envoi . Derrière le ménage est déja fait et à part « Time Line » déja décroché il n’y a pas danger. La bulle est quand même envoyée et ça déboule fort sur « 3DDI ». Pointe max à 18.9 nds presque sur la route. Quelques petits départs au tas mais on revient comme des balles sur les IRC 1. Les « buissons de méabans » sont passés en « bord breton » spi fasseyant avant de réabattre derrière pour viser l’arrivée. Avec 6 minutes d’avance à l’arrivée, nous sommes super contents… « Time Line » termine 2eme et les autres 1080 font 4 et 5 ce qui prouve l’aisance du bateau sur les allures ouvertes…
A ce moment, le Spi est terminé mais nous le le savons pas encore…
Une dernière tentative sera tentée dimanche matin par les organisateurs pour étoffer le nombre de manches mais avec ce temps à grain c’était un peu risqué. De fait, 53 nds à l’anémo pendant un gros grain (nous étions couchés sous solent seul !) prouve qu’ il était sage d’arrêter là.
Pour le chantier, le bilan est super avec les victoires en IRC double et IRC 2.
En IRC 3, on regrette bien-sûr l’OCS de « Foggy Dew » le JPK 1010 de Noel Racine qui avec OCS, 5 eme, 1er et 1er était le seul à pouvoir contenir Daniel Andrieu sur son 3200 mât carbone.
Heureusement, « Cocody » de Richard Fromentin se place sur le podium après avoir bien dominé les entrainements d’hiver. Seul regret pour Richard la manche 2 où ils sont loin devant quand ils repartent au près pour un 3eme tour alors qu’ils étaient sur une banane à 2 tours ! Résultat 10 ème au lieu de 1 à la manche et la place de 2 au général qui leur échappe.

Sur 3DDI, on retient un vrai grand plaisir à naviguer ce WE avec une équipe au top, sur un bateau génial et qui plane (pour Christain une 1ere de planer comme ça sur un bateau d’IRC).
Bravo aussi à Jacques (Valer) à qui je pense toujours quand le bateau drope comme ça…

La newsletter du chantier

Retrouvez dans votre boîte mail nos nouveautés, les victoires marquantes de nos bateaux, notre présence aux événements du nautisme, et plus.

Abonnez-vous ci-dessous en deux étapes simples.