logo jpk

Victoire du JPK 1030 « Juzzy » dans la 45/5

Après avoir assisté au départ de JP sur la Cap Martinique (en VIP sur le navire amiral JPK 45 du chantier, s’il vous plaît) : Direction La Rochelle pour la 45/5 – Il n’y a pas que des transats dans le monde IRC 😉
Au programme : départ La Rochelle, 170 nm vers la bouée météo « Gascogne » puis retour La Rochelle, le tout pour les équipages réduits.
Malgré la concurrence de la Cap Martinique, 39 bateaux au départ : le succès du circuit IRC ne se dément pas.
15/18 noeuds de NW, a l’aller, plutôt 12/15 au retour, le régime anticyclonique fonctionne comme un métronome, un synoptique de NE, influencé chaque après-midi par le thermique au NW. Le tout dans des conditions tres ensoleillées. Top.
La course a été une sorte de « reaching cup », un grand speed-test de 350 nm. A ce jeu, notre Juzzy, (JPK 10.30 avec bout- dehors long) fait merveille, face à l’armada rochelaise, notamment la flotte de SF 3600. Nous alternons génois, code 0, et code 3 en nous focalisant sur la data CMG. Nous bagarrons avec le SF 3600 « Ose », le SF 3300 « Fripouille » (podium au SOF 2022), et le surprenant Offset 32 customisé « Mispick ».
A noter un fait de course étonnant. Arrivés à la position de la bouée donnée par Météo-France (mouillée par plus de 4000 m de fond) : rien !, on sort les jumelles : toujours rien ! Branle bas de combat en tête de flotte à la VHF : qu’est qu’on fait ?
Heureusement notre ouvreur, le légendaire KriterVIII, contacte la direction de course, et nous décidons collegialement de contourner la position donnée avant le départ : à défaut de bouée, on vire un WP virtuel. Le plus drôle, c’est qu’un concurrent a trouvé plus tard, et par un heureux hasard la vraie bouée à plus de 6 nm de sa position espérée!
Au classement final en temps compensé, c’est un bon tir groupé des bretons, qui valide la bonne stratégie de complémentarité des centres d’entraînement Orlabay-La Trinité / LGL Lorient :
1 : Juzzy JPK 10.30 (Thomas Bonnier / David Prono)
2 : Faribole JPK 10.10 (Éric Poyet / Erwan Morvan)
3 : Georgia SF 3200 (Penny Aubert / Philippe Ravel)
A noter la belle 2ème place en solitaire de Jean-Francois Guillet, sur OceanVox, (JPK 10.80), derrière le rochelais Yann Gestin sur son SF 3600 (11 eme au scratch).
Super accueil, et super organisation de la sympathique equipe d’Etienne Chabry : je vous recommande cette belle course de La Rochelle Nautique, l’année prochaine.

Thomas
Juzzy, Courants et Marées dans votre poche

La newsletter du chantier

Retrouvez dans votre boîte mail nos nouveautés, les victoires marquantes de nos bateaux, notre présence aux événements du nautisme, et plus.

Abonnez-vous ci-dessous en deux étapes simples.