logo jpk

Morgan Cup RORC 11 juin 2016

Guère plus de vent que sur le lac Léman (!) mais un nouveau joli tir groupé des JPK.

1er et 2eme de l’IRC 3
1 er de l’IRC 4
1er et 2eme de l’IRC double
2eme Overall

Le score pourrait laisser croire que tout cela est facile mais les messages du bord de « Dream Pearl » ou de « Shaitan » nous éclairent bien sur le niveau d’exigence qu’impose de pareils résultats.
Comme toujours depuis le début de saison, « Dream pearl » alias Raffaello, le JPK 1080 d’Eric Mordret et Arnaud Delamarre réalise le sans faute .
Ils ne leur manque que la 1ere place overall qui semblait pourtant acquise à 2 milles de l’arrivée.
Derrière, « Audrey » le 1080 vainqueur du Spi Ouest France 2016 est désormais aux mains du sympathique commodore du RORC Michael Boyd qui place enfin son étrave aux avants postes. Longtemps devant « Dream Pearl », il craque un peu sur la fin (difficile sans code 0) mais termine à une très belle 2 eme place dans sa classe et à la 5eme sur l’Overall.
En IRC 4 « Foggy Dew » n’est plus à présenter tellement il domine son sujet. Plus Noel avance en âge plus il est redoutable ! C’est quand même bien la voile … Bref Noel remporte l’IRC 4 et se place 4eme de l’Overall.
 » Foggy » est une vraie valeur sûre qui va venir étoffer l’équipe de France de la prochaine Commodores Cup cet été.
Chez les doubles, le match bat son plein entre le JPK 1010 de Louis-Marie Dussere et le JPK 1080 de Jean-Eudes Renier. Revanche de la Myth of Malham, « Shaitan » s’impose devant « Raging Bee ».
La saison n’est pas terminée et du match il risque d’y en avoir jusqu’au bout car Loulou (Louis-Marie Dussere) n’a pas l’intention de « lâcher le morceau » qu’il a raflé l’an dernier !

Récit d’Eric Mordret « Dream Pearl » JPK 1080 :

Que te dire….encore une manche de molasse pfffffffffffffffff

Avec zone de vent (8nds max!) zone de molles et shift de 30/40°….comme on a peche ds le solent (JP à quand un sail drive retractable??) juste apres le depart on est sorti dans les tout derniers en se tirant la bourre avec un joli JPK 960!!… Audrey cavalait (c’est relatif!) 2mn devant…..on a joué le nord sur la route directe et une premiere bascule nous a permis de revenir dans le match apres la nuit tombée. Encore 1 mille de retard…..
Vitesse max en alternant code 0 et spi fonction des zones de vent….on a du faire une quinzaine de peeling pour tjs garder de la vitesse tjs meme si au vent de la route directe…au petit matin satisfaction…. Les gros sont juste devant nous à portee de carabine à plomb… Audrey n’est plus 1/4 demille ss le vent….les autres cl3 bien derriere….
Les fichiers annonce une bascule à l’ouest…..on l’attend sagement en accelerant tant que possible au nord de la route directe… tjs code 0 puis spi…code 0….ça bosse comme jamais à bord; on ne lache rien et sur la plage avant ça enchaine parfaitement…Rafa marche comme un avion, tout ce qui flotte autour va moins vite.. Ca parait pretentieux mais c’était bien le cas!! Merci Maestro Valer!!.. on rattrape Stamina et Pintia….nous voila bord à bord avec Audrey…300m ss son vent…. la bascule ouest arrive…tout le monde vire pour aller la chercher… on accompagne pas loin pour privilegier une position ss le vent des gros et pouvoir accelerer en lofant….ça marche bien et on arrive 3 milles devant l’arrivée au contact des gros… Audrey un mille derriere. Le vent tombe totalement… et la victoire tte classe s’envole….on finira 2 au scratch un peu déçu…. mais bon… vu le handicap du depart on s’en sort pas trop mal….

Voila… en resume….

Nos prochaines: Tour de Wight et europeen IRC à Cork…
A bientôt pour de nouvelles aventures!!
Eric

Récit de Jean-Eudes Renier « Shaitan » JPK 1080

« Shaitan » Jean-eudes Renier JPK 1080

Cowes – Dieppe – parcours direct de 108 miles seulement car les conditions prévues sont très légères. La course s’annonce difficile mentalement et la “grève » dès le départ et pour toute la course de notre pilote ne va pas nous simplifier la vie!

Départ de Cowes vers les Forts au près en tribord dans un flux faible de 7/10 nds d’Est – Patrick et moi avons choisi de rester côté Nord du Solent pour bénéficier de la renverse du courant plus tôt que le long de l’ile de Wight et d’une rotation prévue au NE ce qui semble au final bien marcher (peu de mérite car presque toute la flotte a choisi le même option!). Nous jouons les oscillations en tirant des petits bords en attendant la renverse – malheureusement le vent tombe après les Forts puis revient au N – NE en début de nuit – code zéro puis spi – clairement on tarde un peu à mettre le S2 vers 2/3 heure du matin ce qui nous vaut de perdre le contact avec les deux autres 10.80 qui marchent aussi un peu mieux dans ces conditions de reaching dans 10 kts sous spi avec un équipage au rappel.

Au petit matin le vent tombe encore et revient par le sud – 3/4nds – puis tombe encore. Le reste de la flotte revient sur nous, notamment la fameuse abeille enragée (Raging Bee) – panique, rage et désespoir!! J’en oublie même de faire cuire nos œufs aux bacon pour le petit dej’.

On se rend compte cependant que les deux autres 10.80 sont plantés sans vent à 3 miles devant. Nous décidons donc de tenter une cuillère par le sud pour aller chercher de la pression. Ce rallongement n’est vraiment pas de tout repos car le vent tombe encore maintes fois pour revenir dans des directions variables et souvent opposées! Mais le moral revient car cela semble finalement payer. Il est midi mais nous sommes encore à un trentaine de miles de Dieppe. Nous progressons à 2/3 kts vers la dernière marque localisée à 6 miles au Nord de la ligne. Nous passons la marque « aux forceps” dans un dernier jet de courant favorable à 18h40 grâce à Patrick qui réussit à gonfler le spi plein cul dans 3nds de vent (je ne sais pas comment il fait des trucs pareils!) Foggy Dew nous colle aux fesses et nous décidons de les baptiser Sparadrap (référence au Capitaine Haddock). Dernier bord sous code zéro avec de la pression qui rentre par le Ouest/Sud Ouest et nous passons la ligne juste après 20h00. Ouf!!

Nous avions à cœur de bien naviguer après la Myth of Malham ou nous étions très bien placés avant d’aller nous “parker » 4 heures sans vent sur l’aire de Salcombe en compagnie des trois autres 10.80… Escale touristique improvisée « Made in JPK1080” pour observer avec une grande” sérénité » le défilé d’une grande partie de la flotte à l’AIS!

Encore une course du RORC dans des conditions très légères. Nous avons le sentiment d’avoir eu un peu de chance sur cette option Sud mais nous sommes aussi satisfaits de s’être toujours bien relayé dans les moments difficiles pour faire marcher le bateau dans ces tout petits airs.

Patrick et Jean-Eudes

La newsletter du chantier

Retrouvez dans votre boîte mail nos nouveautés, les victoires marquantes de nos bateaux, notre présence aux événements du nautisme, et plus.

Abonnez-vous ci-dessous en deux étapes simples.