logo jpk

Duo Atlantique

Du 18 au 24 juin 2011

Le plaisir et le résultat avec 3 JPK 1010 dans les 5 premiers….
Cette Duo Atlantique est vraiment une course magnifique.

Une ambiance hyper conviviale avec des équipages en double qui ferraillent sur l’eau et se retrouvent le soir à terre.
Un niveau sportif élevé avec des duos affutés et une flotte homogène. Une organisation sans faille du YCCA et de son équipe à terre et sur l’eau toujours à l’écoute des coureurs dans le seul souci de partager de vrais « bons moments ».

Sur l’eau, la lutte a été âpre et les 2 secondes d’écart dans la dernière manche entre « Cifraline » de Daniel Andrieu et « Wasabi » le 1010 de Vincent Willemart que j’épaulais sur la course révèle bien l’intensité de la bagarre tout au long de la semaine. 4 points d’écart au général entre nos 2 bateaux mais Bravo à Daniel qui était en véritable « état de grâce » réussissant 100 % des coups tentés…
Pour le chantier, le résultat est plus que bon avec dans la grande flotte 3 JPK 1010 dans les 5 premiers.
« Merlin » le 1010 d’Eric Morvan avec le talentueux Stéphane Vénel à la barre a impressionné tout le monde dans la grande course entre Concarneau et le Crouesty. Tout juste mis à l’eau 2 jours avant la Duo, l’équipage n’a pas hésité à envoyer le spi de tête dans les 28 nds de la bouée de dégagement. Sur « Wasabi » nous étions en tête sous code 0 lorsque nous avons vu « Merlin » débouler à 16/18nds constant, calé sur un rail… 2 milles plus tard un mousqueton qui lâche et le spi déchiré coupe le bateau dans l’élan et nous permet de revenir et rafler la mise, en réel et compensé à l’arrivée au Crouesty. En tous cas en version bout dehors, il semble évident que le bateau en a « sous le capot » !
En 5eme place, Florence Raillard et Marc Liardet n’ont cessé de progresser au fil des manches pour devenir de plus en plus menaçants.

Flammes vertes:
Les JPK 960 de plus en plus redoutables… Dans les flammes vertes (rating inférieurs à 0.990), les 960 étaient à la fête même si « Cavok » de Patrick et Anne Farcy, outrageusement dominateur après 4 manches a dû abandonné pour raisons familiales alors que la course était « pliée ».
Le X332 parfaitement mené de Patrick Belbeoch remporte au final le général devant « Whalala » le 960 d’Yves Salé et Benoit Champenac, vainqueur de 3 manches magnifiques lorsque la brise était au rendez vous.
« Raoul » le 960 de Jean-François Cheriaux complète ce tir groupé à la 4eme place.
Dans cette catégorie « petits rating », le 960 a plus que jamais la côte d’amour…

L’an prochain la SNT reprend le flambeau et il semble évident que la course se jouera à « guichet fermé » tant la réputation de cette course risque d’attirer de plus en plus de duos à la recherche du plaisir de naviguer de manière « engagée » mais dans une superbe ambiance.

La newsletter du chantier

Retrouvez dans votre boîte mail nos nouveautés, les victoires marquantes de nos bateaux, notre présence aux événements du nautisme, et plus.

Abonnez-vous ci-dessous en deux étapes simples.