logo jpk

SPI OUEST FRANCE du 13 au 17 avril 2017

Joli bilan pour le chantier JPK avec 2 doublés en IRC 3 et IRC double mais avec également 2 autres JPK 1080 sur le podium de l’IRC 2 aux 2eme et 3eme place

Bravo aux organisateurs du Spi Ouest France qui réussissent le pari de rassembler plus de 400 bateaux durant le week-end de Pâques pour naviguer dans la magnifique baie de Quiberon et adapter en fonction de la météo les différents types de parcours.

Pour les régatiers c’est l’occasion de jauger son niveau et pour les chantiers le moment de « relever les compteurs », mesurer les forces en présence, évaluer le niveau de la concurrence et des nouveaux challengers.

IRC double : nouvelle classe au programme du Spi Ouest mais avec 35 bateaux inscrits, il est clair que la série a de l’avenir. Nous sommes dans une année Transquadra et le niveau commence à bien monter . En réalisant un doublé les JPK 1080 ont bien marqué les esprits surtout qu’ils devancent 2 bateaux menés par des figaristes.
Nicolas Troussel sur le J11 S et Xavier Macaire sur le tout nouveau OFCET 32 conçu spécifiquement pour ce programme.
Olivier Burgaud et Louis Lagadec naviguent ensemble depuis longtemps et notamment la dernière Transquadra. Ils ont décidé de s’acheter ensemble un JPK 1080 pour se donner le maximum de chance sur la prochaine édition. Le Spi Ouest de cette année était la 1ere régate du bateau et le 1er test du duo avec la nouvelle monture. Ils ont été intraitables voir insolents avec 3 manches de 1er et 1 manche de 3 eme.
Les entrainements de cet hiver ajoutés à une optimisation parfaite du bateau et au talent du duo donne un résultat sans appel. Bravo ! Le message est passé; ils seront dangereux voir très dangereux sur la prochaine TSQ.

Le 2eme duo se découvre encore et risque de beaucoup progresser avant le départ de la Transquadra qu’ils ont pour objectif commun. François Valraud a troqué son Grand Soleil 37 pour le JPK 1080 « Bouznik » vainqueur du Spi l’an dernier en IRC 2. François a proposé à Daniel Péponnet, excellent régatier, de venir former avec lui un duo de choc.
2 ème pour une 1ere course sans beaucoup d’entrainement, il est certain que le niveau va monter encore et encore jusqu’au départ en juillet de la TSQ.

IRC3 : Dans cette série, le niveau a atteint des sommets avec la présence de pas moins de 10 figaristes sur les diférents JPK 1010. Le match annoncé a bien eu lieu mais pas pour la 1ere place !
« Ogic » a tué la course dès le 1er jour avec un sans faute magistral et des places de 1 à toutes les manches !
le JPK 1010 « Ogic » est barré par Corentin Douguet (manager du projet) , tactiqué par Simon Troell avec dans l’équipage Alain et Jean-Marc, les symptahiques propriétaires, mais aussi Pascal et Fabrice le duo inscrit sur ce même bateau à la prochaine Transquadra qu’ils connaissent bien car dans le Top 5 de la dernière édition.
Bref, « Ogic » va vite, Ogic va au bon endroit , « Ogic » a bluffé tout le monde. Bravo !
Derrière en revanche la lutte a été rude entre « Raging Bee », « Cocody », « JP Concept » et « El Soplo ».
Beaucoup de brassage à chaque manche et du match jusqu’à la derrnière régate.
ll aura fallu tout le talent additionné d’Alexis Loison, Nicolas Lunven et toute l’équipe de « Loulou »(le propriétaire de « Raging Bee » inscrit en solo sur la prochaine Transquadra) pour grimper sur la 2eme marche du podium. Un grand bravo aussi à l’équipage de « JP Concept » , seul SF 3200 à venir s’intercaler dans la horde des JPK 1010 et monter lui aussi sur le podium.

IRC 2 : L’an dernier, nous faisions 1er quand « J lance  » terminait 2eme , cette année c’est inversé !
« J lance » remporte la course devant 2 JPK 1080. « Dream pearl » et « Léon ». 2eme sur le podium, le bateau maloin d’Eric Mordret et Arnaud Delamarre a été très bon et son OCS à la 2eme manche lui coute pas mal de points par rapport à « j lance » qu’il aurait talonné à 1 point. Sur « Dream Pearl » ça navigue toujours vite et souvent au bon endroit (dernière manche très compliquée et véritable sans faute d’Eric le tacticien) .
Sur « j lance » la victoire est tout de même méritée car ils ont été globalement « au dessus du lot » avec un sans faute sur les départs, sur la tactique, avec bonne vitesse et une grosse facilité à faire du cap !
La régate c’est toujours l’addition de plein de détails. Sur notre nouveau « Léon » à l’eau depuis moins de 2 mois je pense que nous étions un peu courts en entrainement et en bases de réglages que nous avons fait évoluer au fil des manches. Pourtant avec notre magicien voilier Maxime Paul, il était difficile de trouver meilleur régleur ! L’équipage a été super mais souvent un petit grain de sable nous a décalés dans un passage de bouée, dans un choix tactique.
En régate c’est simple, il faut avoir le léger + de vitesse qui permet ensuite d’enchainer les transitions en position favorable. Un petit gain se transforme alors souvent en avantage définitif quand l’inverse fonctionne en symétrie inverse.
La voile est vraiment une histoire d’alchimie complexe qui rend l’exercice totalement addictif !
Rendez-vous l’an prochain avec toujours j’espère autant de JPK sur les podiums et la découverte de notre nouveau jouet, le JPK 1180, qui viendra (on croise les doigts !) troubler le jeux des IRC 1 et compléter les podiums des autres classes déjà bien trustés par les dessins de notre « magic » Jacques Valer !


Jean-Pierre Kelbert

La newsletter du chantier

Retrouvez dans votre boîte mail nos nouveautés, les victoires marquantes de nos bateaux, notre présence aux événements du nautisme, et plus.

Abonnez-vous ci-dessous en deux étapes simples.