diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte

Transquadra

spi déchiré sur "Partouche"

5 février 2009 16:29

mauvaise nouvelle sur "partouche"

le spi lourd a explosé ce matin quand le bateau est parti dans un gros gros surf et qu'il a un peu planté dans la vague en bas ! le bateau et parti au lof et le temps de reprendre la main sur le pilote, choquer les écoutes , le bars et l'écoute sous le vent du spi s'étaient ouvertes dans les claquements déments . J'enlève le tangon pour ramener le spi en avant de l'étai mais alors que je le ramène il finit par se déchirer; La drisse cède  un peu trop et voilà le bas de spi sous l'étrave qui termine sa course dans la quille et les safrans ! Un coup de bout au vent pour dégager tout çà et constater les dégats ; je n'ai définitivement plus de spi lourd. Ce spi était génial car faile à gérer et rapide, le médium est plus brutal et exigeant et au delà de 25/27nds je ne préfère pas le mettre . J'ai donc renvoyé mon vieux gennaker qui au premier claquement a explosé lui aussi sur toute sa largeur ! Je suis donc un peu dégouté car çà fait beauoup d'un seul coup. J'ai renvoyé un génois tangonné et glisse vent arrière autour de 8 /9 nds, unemisère ! En plus mon étai creux étai sur le pont depuis ma gamelle et j'ai dû rebricoler tout çà avec un bon ressac . Heureusemment j'ai un petit matelas d'avance mais la distance est encore longue . Je guette donc un mollissement du vent prévu pour bientôt et qui me permettra d'envoyer le spi maxi. Petit tracas, ne soyez pas inquiets si j perds un peu de milles aujourd'hui, demain sera un autre jour et la fin de course se disputera dans un vent plus maniable....


Je refais l'histoire du spi à l'envers et je me rends compte que j'avais déchiré de la même façon sur la 1ère étape; j'avais donc décidé de scotcher systématiquement les mousquetons mais dans leclaquement ils n'ont pas résisté !


J'aurais aimé voir ma tête quand après avoir remis le bateau à son cap, le spi en l'air, je borde l'écoute et rien; je me jette sur lebras et là rien non plus , j'ai vite compris que c'était mal emmanché ca il y avait 35 nds à ce momment là.  La mer reste forte mais le vent semble mollir un peu, je vais préparer tranquillement l'envoi du spi  si je vois que ça dure; je vais aussi me préparer un sac près de la barre pour pouvoir rester un moment si le vent reste limite fort....


A part ça tout va bien !


jp 




"Sobek" 16?19'N - 49?22'W

5 février 2009 12:53

bonjour tout le monde,

Grosse nuit, et conditions musclées : 25 à 35 noeuds de vent nerveux sur une mer hachée et forte.

Le bateau sous code 0 (un grand gennaker) avec des surfs à plus de 15 noeuds. le soleil se lève : superbe, des lumières epoustouflantes avec les rayons de soleil entre les grains. 

On espere que cela se calmera dans la journée pour pouvoir envoyer le spi max. on recoit des paquets de mer en permanence, mais on relativise, la mer est à 21°, et à midi il fera 30°.

Le spi lourd est toujours en réparation. Niko, pro de la couture, a encore pour environ 4 heures de boulot.

Un peu fatigués ce matin mais le moral est bon, nous avons repris une place au classement : Le crocodile est reparti en chasse!

ca commence a sentir les antilles : arrivée prévue dans la nuit de Dimanche à Lundi. le ti'punch coulera a flots


merci de vos nombreux mails et sms; on les apprécie beaucoup

bisous a tous



compte à rebours sur "Partouche"

5 février 2009 12:12

coucou les amis,

le compte à rebours est déclenché et j'ai désormais hate d'arriver même si je me sens bien sur mon "léon".

la journée d'hier et cette nuit le vent est monté d'un cran comme prévu et je navigue par 30 nds et parfois 35 dans les grains avec spi ourd et gv haute. ça va vite bien sûr et je vais d'ailleurs rejoindre le pont pour veiller les surventes. Cette nuit une pointe à 17 nds mais je suis souvent au dessus de 15 ! Y'a bon !!

Cette nuit j'ai quand même dormi corectement même si le bruit strident  des safrans et de la quille n'aident pas à se décontracter ! Ce matin le spectacle est grandiose avec une mer bleue profond bien déchainée et le sillage du bateau qui zigzague au grès des pentes. Mes bobos vont un peu mieux même si j'ai maintenant les côtes qui elles aussi viennent "porter plainte" pour l'autre jour ! Bonjour les sportifs !

Concernant Massu pour l'instant il est normal qu'il concède beaucoup de milles car il met beaucoup de sud dans sa route , donc son vrai retard n'est pas de 50 milles , peut être 15/20 mais par contre on ne comprend pas ce qu'il va chercher ! Le vent doit revenir un peu de l'Est et il vaudra mieux être à droite du plan d'eau ! Bizarre bizarre !


bonne journée à tous

jp



Qu'il est bon de dormir sur "Vil coyote

5 février 2009 09:32

Bonjour à tous,
Qu'il est bon de dormir, je me suis réveillé vers 5H00 TU la nuit était noire mais plus un nuage, cependant l'alizé souffle toujours à 27 kn, ce qui est bien pour ma moyenne de la nuit, les positions le confirment, jen'ai pas perdu sur massu ni la ligue.
Nuit étoilée, avec sur ma gauche la croix du sud, et dans le ciel de nouvelles constellations, de l'hémisphère sud.
Maintenant je vais préparer le bateau pour l'envoi du spi en attendant le lever du jour pour prendre une décision
Amitiés
Thierry


Thierry Caribaux en a plein les bottes

4 février 2009 22:48

Vous n'allez pas être content, votre skipper préféré en a plein les bottes,depuis ce matin je suis scotché à la barre à gérer les grains

grosse moyenne c'est sur, mais tension maximale. Deux departs au lof sous 35 km de vent qui se sont heureusement terminés sans bobo, mais je crois qu'il ne faut pas jouer avec la chance trop longtemps. Aussi j'ai décidé de passer la nuit sous génois, c'est sur j'irai moins vite que sous spi, mais je suis sur de pas déchirer (parce que alors adieu veau, vache, cochon) et je vais dormir, plus longtemps que vous et demain sera un autre jour. 


Toute la journée dans les grains j'ai marché à un train d'enfer, mais c'est épuisant, j'ai mal partout,il faut gérer. Demandez à Patou à quoi ça ressemble les grains, elle doit s'en souvenir.


Ici la nuit est tombée, le bateau va calmement son bonhomme de chemin, ma gamelle chauffe et le moteur tourne pour recharger les batteries pour la nuit, pour toute la nuit parce que moi JE DOOOOOOOORS


Pour terminer la bonne nouvelle, je suis second en compensé, peut-être plus demain matin mais il reste 4 jours et j'ai encore deux spis moi.


Faites de beaux rêves


Thierry





en direct du fan club de "Vil coyote"

4 février 2009 16:44

REGARDEZ BIEN NOTRE VIL COYOTE EST TROISIEME EN TEMPS REEL


 MAIS DEUXIEME EN TEMPS COMPENSE IL FAIT LA NIQUE A MASSU


 vous pouvez fêter çà !


 

Thierry caribaux sur son grand bateau

c'est bien lui le plus beau

sur le podium le plus haut

a la martinique

il leur fera la nique ....notre chanson l'avait dit !!!



 

"vil coyote" qui part avec l'os

4 févr. 2009 12:54

Salut tout le monde,


encore une belle salve de mails cette nuit, mais qui tient la boutique pendant que vous écrivez. Cette livraison a embelli ma nuit.


Première partie de nuit très calme, j'ai diné tôt, et je me suis couché de bonne heure, j'ai super bien dormi jusqu'à minuit, puis les grains ont commencé, j'ai du rester pas mal sur le pont, mais entre deux grains, j'ai eu le plaisir de lire tous vos mails. Petit somme en fin de nuit avant le grain du lever du jour, résultat plutôt reposé ce matin.


Dans vos mails vous me voyez tous sur le podium, c'est sympa, mais la course est loin d'être finie, il reste encore 1/3 du parcours, il peut se passer beaucoup de choses, même si actuellement ça va bien.


Je suis arrivé à me recaler un petit peu plus nord, ce qui devrait me donner de bon vent pour les 48H à venir. Les deux premiers sont beaucoup plus sud où il devrait y avoir moins de vent, mais peut-êtreseront-ils mieux dans 72H. A moins rêvons qu'ils se battent l'un contre l'autre sans faire attention à ce qui les entourent, comme deux chiens qui se battent pour un os, et c'est le coyote qui passe par hasard qui part avec l'os pendant la bagarre.


Je ne vous parle plus de mes menus car c'est sans intérêt, après dix jours de conserves, je ne rêve que de frais, un gros steack, une bonne salade verte et puis après ce petit déjeuner un vrai repas créole.


A propos arrivée prévu vers lundi, dans la matinée, j'essaierais de ne pas me mettre en retard pour l'apéro. Enfin pour le moment c'est moins précis qu'un horaire de la SNCF, même en grêve.


Amitiés à tous


Thierry



belle nuit sur "Obportus 2"

4 février 2009 12:24

bonjour,


nous avons pu passer une belle nuit sans souci et à bonne vitesse, si le classement n'est pas bon on ne s'inquiéte pas car nous avons choisi de passer par le sud de la flotte et donc de rallonger volontairement notre route. nous allons chercher plus de pression et un meilleur angle de remontée, nous venons d'empanner et faisons route directe vers la martinique . 
je pronostique une remontée assez nette dans les jours à venir, on verra...
la gestion des grains est imprévisible, ça vous tombe dessus sans prévenir et on affale en castrophe (2 fois depuis ce matin, avec 36 nds sous les rafales)
notre ancien spi est toujours enroulé autour de l'étai, mis il commence à descendre, on va bientôt tenter une nouvelle fois de l'enlever..


a bientôt 
olivier et rémi





!!!!!!!!!!!!

4 février 2009 12:24

Rémy Malburet sur son JPK 960 "Excentric" Barcelone
Rémy Malburet sur son JPK 960 "Excentric" Barcelone
Y'a un problème ! je fais quoi maintenant ?
Comme un chien à qui on lance un "baton", il fait quoi quand y'a plus de baton ?


Plus sincèrement j'étais bien ému ce matin en lisant vos mails et en découvrant le classement.

La position sous le vent était la bonne position et on savait qu'après l'heure des investissements il y aurait un passage en caisse ! nous y sommes et çà fait super plaisir. Mon émotion était aussi liée à mon pépin de l'autre jour où finalement beucoup de choses se sont jouées là.... Merci à vous tous qui veillez sur moi . 


La course est encore longue et je vais rester bien concentré pour préserver le bateau. Après ma chute et le redémarrage, je lui ai dit, "maintenant tu dois gérer tout seul le temps que je me requinque " . Depuis le "pépin" je n'ai fais que 3 empannages et le pilote a barré le bateau dans la même configuration de voiles, gv +spi lourd.  Merci mon "léon" .  


Au niveau forme çà revient doucement mais cette nuit j'avais l'impression qu'on m'avait "ratoné" tellement çà me tirait de partout . l'organisme est ainsi fait qu'il défend les zones les plus touchées en 1er mais pour le reste il n'oublie pas pour autant ....comme le pied va mieux il s'ocupe du reste et me demande de "rester tranquille". De toute façon j'arrive au bout de mes calmants donc y'a pas le choix !


Le bonheur d'être en mer demeure toujours et cette nuit çà dévallait inlassablement les tobbogans liquides qui se présentaient devant l'étrave. Pas de dauphins cette nuit mais des poissons volants du type kamikaze qui, pour l'un d'eux et si j'avais eu la bouche ouverte, serait rentré directement ! Je me le suis "emplafonné" pleine poire et çà m'a bien réveillé ! Des suvetages en voici en voilà avec au moins une dizaine d'attérrissages sans autorisation .


En plus il faut les aider à se remettre à l'eau . de vrais champions !


En résumé, vive l'aventure ........


je vous embrasse


jp 




Baisse de moral du capitaine

3 février 2009 16:24

Thierry Caribaux "Vil coyote"

Pour le moment ça va , comme disait le gars qui chutait du 40eme étage,
pour le moment ça va.
Mais ce matin ça a failli ne plus aller du tout, au lever du jour, un
grain arrive, comme le vent était déjà fort je préfère affaler le spi,
pour le moment ça va. je profite du calme relatif pour me faire un thé
et subvenir à quelques besoins necessaires, et trois quatre bricoles du
même genre, pour le moment ça va. le grain étant passé je renvoi le spi
, et là ça va plus du tout. J'ai du faire une erreur quelque part, le
spi se retrouve enroulé autour de l'étai et du génois belge - qui est là
pour empêcher cela- Quatre tours qui sont en train  de se serrer avec la
force du vent, impossible d'affaler, si je dois terminer avec ça dans le
gréement, je ne suis pas prêt d'arriver en martinique.
Mais si le vent fait tourner le spi dans un sens autour de l'étai, si
j'empanne il devrait le faire tourner dans l'autre sens, j'essaye et ça
à marché pas du premier coup mais enfin pour le moment ça va.
Amitiés à tous
Thierry 








Page(s):  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12 

© Azimut Communication - website design & interactive kiosks
legal information