diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte

Actus à la une

SCOTTISH SERIES 2018

"La plus belle régate du monde ! "

Ce sont les mots de Gery Trentesaux, amoureux de l'Ecosse et qui pour rien au monde n'aurait raté l'édition 2018 des "Scottish series".

33751407_1929357853743328_7270903900075458560_o.jpg

Un environnement exceptionnel et totalement préservé, une ambiance fabuleuse et un plateau de concurrents très relevé et homogène.

La campagne a donc été lancé sur "Courrier Recommandé", le tout nouveau JPK 1180 déjà remarqué au Spi Ouest France et à l'Armen Race .
Au final, l'équipage de Gery termine 2eme et en étau entre 2 Irlandais, "Spirit of Jacana" le J 133 d'Alan Bruce et devant "jump juice" le Ker 37 de Conor Phelan.
Conditions très variées et petits regrets sur le résultat. Débuté dans des conditions très light et "aléatoires", "Courrier Recommandé" va laisser quelques plumes dès le début du championnat pour revenir très fort dès le 3eme et 4eme jour où les "boys" enchainent 4 manches de 1er !
Le dernier jour au matin "Courrier Recommandé" dispose d'un matelas de 6.5 points d'avance sur "spirit of jacana" et on pense tous que "l'affaire est pliée " !
Lundi matin le vent est mou et au programme 2 manches très courtes de 50 minutes qui ne pardonneront aucune erreur !
Sur cette 1ere manche, départ juste correct mais surtout mauvais placement à la bouée de près, "Courrier" se fait enfermer et passe de 3 à 7 sans possibilité de revenir. Plus de joker pour la 2eme manche ce qui va mettre sous pression l'équipe de Gery qui ne dispose alors plus que de 2.5 d'avance. Il faut impérativement avoir au max 2 bateaux intercalés entre "spirit" et "Courrier"  Dernier portant, "Courrier " est 3eme et " Spirit of jacana", 1er il n'y a donc pas le droit à l'erreur "mais" sur la dernière layline, le tacticien (un écossais recruté sur place car il n'était pas simple de constituer un "full équipage" en cette période) pousse trop loin avant le jibe et ouvre la porte. 4eme à la manche , 2eme du général à 0.5 point.
La pilule est dure à avaler et Gery estime qu'ils ont "donné" la victoire avec un cumul d'erreurs qui ne pardonne pas. Dommage car ils avaient en quelque sorte dominé le championnat jusque là! En voile on apprend toujours et cela servira pour le futur notamment à améliorer les configurations du bateau et à optimiser les réglages car la machine est encore en rodage !
Clairement, le bateau est très à l'aise dès 12 nds de vent mais demande plus de toile, notamment sur les spis pour les épreuves inshore .
Sur le seul cotier venté "Courrier" dépose tout le monde et termine à plus de 5mn même en réel devant les plus hauts ratings.
Le rating peut donc être augmenté, le bateau restera très efficace dans la brise.
François Lamiot le voilier All purpose estime avec Gery que les voiles étaient plus adaptées aux course Offshore et un 2eme jeu de voiles "inshore" est déjà prévu pour donner de la puissance et de la légèreté .
Rendez vous est pris pour l'an prochain et personnellement je ferai tout pour y être car, tout de même, " la plus belle régate du monde" ça donne envie ....



© Azimut Communication - création sites internet & bornes interactives
mentions légales