diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte

Actus à la une

Quadrasolo Méditerranée 2017 - 25 août au 1er septembre 2017

Victoire des JPK 1010 en solo d'"Expresso 2" de Guy Claeys et en double de "Léon IV- Art Immobilier Construction" de Daniel Dupont et Sandrine Revil - Bravo !

7 jours de course en double racontés par Sandrine :

 

"Ça commence fort :

1er jour en rade de Marseille
2 manches, parcours banane, distance du bord de près …1MN ! Peu de vent sur la 1ere course, 15 nœuds sur la seconde, les manœuvres s’enchainent et les coureurs rentrent heureux mais déjà…fatigués ! Guy Claeys, sur son JPK 1010 Expresso 2 termine 5ème puis 1er ; pour nous (Daniel Dupont et Sandrine Revil), sur le JPK 1010 Léon IV-Art Immobilier Construction, ce sera une place de 2 puis une de 7. Chez les duos, le JPK 1010 de Michel Pelegrin prend la tête de la course.

2ème jour : Marseille / Port St Louis du Rhône
Encore une journée de petit temps et de grosse chaleur. Les 2 JPK terminent second dans leur groupe respectif, après un peu plus de 4h de patience, de réglages fins, de concentration et de réflexion quant aux choix tactiques à faire.

Les 3ème et 4ème jours nous emmènent à Porquerolles
Pour changer, journée et nuit de petit temps. Soleil de plomb. Un peu plus de 15h sous spi, le nez en l’air – aïe le cou !-Le JPK solo rase les iles de la rade de Marseille, nous faisons route «au large», en tous cas très au vent de la flotte. Alors que le soleil s’enfonce dans l’horizon, et que nous nous enfonçons dans la nuit montante, nous passons la porte des Embiez en tête de notre groupe. La nuit permettra aux risées et bulles sans vent de jouer à cache-cache, et bizarrement nous dénicherons plus souvent les secondes… En ajoutant une erreur tactique, nous voilà relégué à la 5ème place en compensé, à l’arrivée au petit matin.
Toujours 4ème au classement général mené par "Ar Wech All", le JPK de Michel. L’étape magnifique et reposante que constitue Porquerolles ne nous enlève pas l’envie de repartir. Nous n’avons qu’une hâte, prendre un nouveau départ et en découdre.

5ème jour, départ pour la Seyne/mer
Le départ nous amène à fermer la porte au comité au bateau de Michel, en tête du classement. Il nous le rendra bien à la bouée de dégagement en nous envoyant nous balader du côté du pointeur (!), ajoutons une erreur tactique durant le bord, partis 1er, nous voilà quasi dernier ! Au moins on ne va pas s’ennuyer, tout est à refaire. Nous restons côté large, sous génois, code zéro puis spi. Après un long travail de glisse nous passons la porte de l’île Verte en tête, porte qui sera finalement l’arrivée. Nous sommes 2nd en compensé.

6ème jour : en route pour Marseille
Décidément belle organisation! En plus des nombreux apéros, repas, petit déj prévus tout au long de la semaine, voici le spectacle d’une opération militaire : avions en tous genres, hélicoptères, bâtiments militaires…et même un sous-marin. Le départ est donné dans un vent faible qui ne cesse de forcir. Encore un beau et bon départ pour nous. Nous sommes devant, la flotte s’aligne. Le vent monte, c’est du près, j’affectionne cette allure à la barre et Daniel nous règle le bateau d’une main de maître. Cap et vitesse. L’écart se creuse autant que la mer. Dans la blancheur des vagues nous avons un peu de mal à trouver la petite vedette blanche du comité d’arrivée !
Les 2 JPK gagnent, chez les solos et les duos. Toujours 4ème au général mais les bateaux se tiennent à moins de 3 points.

7ème et dernier jour
Côtier en rade de Marseille, 15 à 20 nœuds. Partir vite et bien, tout un programme. Nous savons qu’il faut réussir le départ, puis le reste. En préparant les bateaux le matin, j’échange avec Guy. Le (bon) stress est là.
Départ des solos. Le JPK 1010 de Guy joue la 1ere place. Il part bien mais tarde à renvoyer à notre gout. Qu’à cela ne tienne, ces bateaux sont rapides dans ce temps. A nous de jouer, comme d’habitude je suis à a barre, Daniel aux réglages et à la manœuvre. Nous échangeons dans les minutes puis les secondes qui précèdent le top. Départ réussi ! La flotte renvoie, nous aussi, la flotte s’aligne. Une fois de plus les réglages de Daniel font merveille. Chacun à son poste, communication et confiance nous emmènent à l’arrivée en tête ; Guy gagne de son côté.
C’est ainsi que ce beau bateau qu’est le JPK 10.10, simple et efficace, toujours bien dans ses lignes, rapide, remporte la Quadrasolo chez les duos et les solos au terme de 7 jours de course le long du littoral méditerranéen.

Actuellement, le championnat de Méditerranée double IRC est mené par 3 JPK 1010 :
1er : Léon IV- Art Immobilier Construction (suite à nos 2 podiums : 3ème sur la duo max (Marseille/Rosas/Barcelone) et 1er sur la Quadrasolo,
2ème : Expresso 2 de Guy Claeys
3ème : JPK 1010 Hathor 5 de P.Van Gaver.
Nous ne pourrons malheureusement pas participer à la dernière manche de ce championnat.



© Azimut Communication - création sites internet & bornes interactives
mentions légales