diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte

JPK 10.80  : Machine de régate

Mardi 18 février 2014 à 11h45 le 1er JPK 10.80 a touché l'eau
Jacques Valer a le sourire, le bateau est au poids et parfaitement dans ses lignes.
Le point de départ du projet 10.80 est le point d’achèvement du développement du JPK 1010.
Toutes les optimisations réalisées sur le JPK 1010 ont permis de progresser chaque année pour réaliser en 2013 la saison parfaite :
SNIM, spi Ouest France, Giraglia, Tour de l’île de Wight, Semaine de Cowes, Trophée Atlantique double, Championnat du RORC, Duo Atlantique et en apothéose un doublé historique au Fastnet remporté toutes classes par le tandem Alexis et Pascal Loison.
Le JPK 10.80 profite à plein de tous les développements réalisés sur le 1010. Jacques Valer notre architecte, appelé le «sorcier», n’a négligé aucun détail du projet pour réaliser une «machine» parfaitement équilibrée et affutée capable de gagner en IRC 2 dans tous les formats de course et quelque soit la configuration d’équipage.
Fidèle à «l’esprit de la jauge IRC» le bateau conserve néanmoins un degré de finition et d’équipement intérieur cohérent avec un bateau de cette taille.
Intraitable en course, lumineux et stylé sur le pont comme à l’intérieur, le 10.80 représente le meilleur de notre savoir faire, celui d’une équipe de techniciens et de régatiers passionnés.


Architecte : J. Valer


Longueur. . . . . . . . . . . 10,80 m
Largeur. . . . . . . . . . . . .3,65 m
Poids. . . . . . . . . . . . . . .4,800 t
Moteur Volvo. . . . . . . . . . 30 cv
Lest. . . . . . . . . . . . . . . .1,900 t
Tirant d'eau ....... . . . . . . 2,20 m




Voilure
surface au près . . . . . . . . . . . . 72 m2



La bulle du JPK 10,80


Lassé de prendre des embruns et de se refroidir bêtement pendant les quarts de veille nous avons conçu une bulle de protection coulissante pour protéger la descente.
Assis sur le surbau de descente, elle offre un poste de veille parfait à l'abri du vent et des embruns avec un panneau translucide permettant de contrôler les voiles et vérifier la route.
Dans le vent fort, au près, elle protège parfaitement la descente des embruns et sécurise les instruments de la table à carte.
Quand les conditions redeviennent clémentes, on la coulisse sur l'avant et la descente redevient classique. Sur les course inshore d'équipage, on la démonte en 2 minutes et on peut permuter les inhauler de génois au centre.
Dans le même esprit les planchers sont recouverts d'un antidérapant translucide et les main courantes sont disposées aux endroits "naturels" de préhension.


Le projet du JPK 10.80 vient de franchir un nouveau palier avec l'infusion de la 1ère coque.

Plan de drapage très élaboré pour obtenir une plateforme raide et légère  tout en conservant une bonne résistance au poinçonnement.
Comme toujours avec jacques Valer et l'équipe de Kévin à l'infusion, le devis de poids théorique se trouve vérifié à 5 kg près !
En parallèle la préforme du pont est terminée et prête au moulage.
Beaucoup de temps passé sur cette préforme qui a vu quelques évolutions par rapport aux plans.
Rien ne vaut en effet une maquette échelle 1 pour mettre tous les postes en situation et positionner tous les éléments d'accastillage.
Il en va de même pour le pont avec son décroché qui offre une vision extérieure avant depuis les 2 postes de veille tout en permettant la pose de rails transversaux pour les voiles d'avant, indispensables pour les parcours off shore.
Prochaine étape : la réalisation des outillages de quille, autre poste important . L'expérience du JPK 1010 qui vient de remporter en double le dernier Fastnet face à plus de 300 bateaux menés en équipage donne encore une fois de très précieuses informations...



 
 

© Azimut Communication - website design & interactive kiosks
legal information