diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte

Témoignages

JPK 40 de Christophe Coatnoan

"Alizés"
"Alizés"
Le premier  JPK 40, "Alizés II" a été livré "clef en main" en octobre 2007, quelques jours plus tard nous étions sur la ligne de départ de la TJV.
Au bout de 10 mois de navigation nous avons parcouru  3 transats, en double, en solo, en équipage, et lors de la révision des 15000 milles par le chantier, nous avons constaté que le bateau n'avait pas pris une ride.
La construction de notre JPK 40 a été lancé immédiatement après l'aprobation de la nouvelle jauge par la Class 40, ce qui nous permet d'avoir un bateau compétitif pour les saisons à venir.
En dehors de ces considérations techniques, le plaisir que procure ce bateau est bien réel.
Une exeption: le près! il faut le reconnaitre les Class 40 ne sont pas des foudres de guerre à ces allures (carène large, plate...) Cependant le JPK 40 s'en tire plutôt bien par rapport à la concurence, surtout dans la brise. Et puis le petit banc, à l'abri de la casquette de cockpit est un poste de veille idéal en attendant des allures meilleures...
L'envoi d'une voile de portant est LE moment attendu sur le JPK 40 car immanquablement les heures suivantes seront au choix: agréables, rapides ou tripantes en fonction des valeures affichées par l'anémo et le speedo.
Ce que je retiens de ce bateau c'est le niveau de sensation atteint, par rapport à la facilité d'utilisation. Ainsi, il n'y a pas de stress lors des bords de portant dans la brise car le bateau à un comportement très sain, même sous pilote, ce qui permet de repousser très loin les limites, (bon, faut pas rêver, quand on atteint La limite ça se termine quand même au tas...!).
En résumé, le bateau est fiable, performant, confortable (pour un 40'..),  le chantier assure une qualité de construction, et un suivi de haut niveau. 
Mais, quelques part je croise les doigts pour que tout celà reste confidentiel: la concurence est déjà rude sur les courses de Class 40, si en plus il devait y avoir  20 JPK 40 sur la ligne de départ de la prochaine route du rhum, ce serait cauchemardesque!
 


© Azimut Communication - website design & interactive kiosks
legal information