diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte

SYLA JPK 38 autour du monde

SYLA 08/11/2013

Visite dans la montagne et 1er départ de Mindelo avec arrêt buffet à Brava

Nous sommes dans la montagne sur un chemin de pierre avec des précipices qui font "mal aux couilles" comme dit John.
Nous avons, avec l'équipage de Richard Renfro pris le ferry pour Santo Antao, puis un aluguer (taxi collectif) vers le nord de l'île

Là nous sommes repartis tous les trois marcher vers un village de montagne qui surplombe la mer. C'est une très belle randonnée qui surplombe la mer. Les habitants de l'île sont souriants et super gentils. De nombreuses maisons simples et isolées parsèment les falaises. Les cultures de maïs en terrasse défient les pentes vertigineuses. Les enfants jouent avec nous jusqu´au soleil couchant. Clémentine et John sont heureux.

Départ de Mindelo

Résumé depuis notre départ de Mindelo vendredi matin.
Nous devons tirer des bords au près par 25 noeuds de vent d'ENE et mer formée pour tester le bateau et faire le tour par le nord de San Vicente en direction du mouillage devant la plage de Santa Luzia, l'île la plus proche dans le SE.
Les mouvements du bateau au près provoquent l'ouverture de la porte de l'armoire tribord de la cabine avant, chute de riz et autres aliments (boites et portes qui se ferment mal) et le robinet de la pompe manuelle d'eau douce rejette de l'eau à chaque mouvement provoqué par les vagues. Pendant que je gère ce boxon, on décide d'abattre et de faire route vers Brava pour remédier calmement à tout ça.

J'ai monté un système de blocage sur chaque porte de placard. On surveille les évacuations du coffre à mouillage. On a passé les vêtements à l'eau douce. On a changé l'hélice cassée de l'hydrogénérateur, posé les taquets pour les barbers de spi (sinon elles s'abîment sous la bôme), changer l'ampoule du compas, poser un robinet de fermeture sur l'arrivée d'eau douce de la pompe manuelle, organiser un système de retour au winch de roof pour le bout de descente de la chaussette de spi, fait un tableau de quart avec cuisine vaisselle et nettoyage...
Et comme des énergumènes locaux ne me plaisaient pas trop dans l'anse au NW de Brava où nous étions mouillés, on a mis les bouts après une belle journée ensoleillée et nous avons quitté ce superbe paysage samedi soir en direction de Fernando de Noronha.




SYLA 05/11/2013

Canaries-Cap Vert

 
Cliquer sur l'image pdf pour l'ouvrir
Cliquer sur l'image pdf pour l'ouvrir


SYLA 25/10//2013

Canaries Isla de Lobos

Antonio, ce drôle de bonhomme avec son trimaran réalisé avec des matériaux de récupération navigue entre les îles de Graciosa et Hierro (200 miles) aux Canaries, à des vitesses surprenantes et par mer parfois agitée.

 Dont mess with seals before crossing the river
Dont mess with seals before crossing the river
Nous l'avons rencontré sur la petite île de Lobos réserve naturelle au nord est de Fuerteventura.
Autrefois la mer et le vent étaient les seules ressources de Graciosa et de l'île de Lobos. 
Les rares habitants allaient vendre leur pêche et le sel récupéré dans des marais salants aux murets de pierre, pour acheter de l'eau.

En route pour le Cap Vert puis le Brésil.


SYLA 23/10/2013

Syla Lanzarote Awesome

La déforestation a tellement modifié le climat des Canaries, que Lanzarote est devenue quasiment un désert. Les précipitations sont si faibles que les agriculteurs utilisent la rosée pour la culture de la vigne.

Quelques kilos de sel pour conserver thons et dorades coryphènes...
Quelques kilos de sel pour conserver thons et dorades coryphènes...
Cônes volcaniques, plaines spectaculaires de lave rouge ou noire, champs de figuiers de Barbarie, de tomates et d'oignons, vignobles ou chaque plant
est protégé par un muret de pierre. Lanzarote a vraiment du charme. .

Timanfaya, le volcan a façonné les paysages austères et magnifiques de Lanzarote. Du sommet on a une vue exceptionnelle sur les cônes et les cratères volcaniques  et l'immense mer de lave torturée aux teintes multiples.


SYLA 20/10/13

Teide majestueux!

"Pahoe-hoe", c'est la lave fluide sur laquelle on peut marcher pieds nus.!
Paysages à couper le souffle. Escalade malgré le vent fou.!

 
Cliquer sur l'image pdf pour l'ouvrir
Cliquer sur l'image pdf pour l'ouvrir


SYLA 24/09/2013

Journée paddle le long de l'île de Graciosa.

C'est vraiment idéal le paddle pour se balader et trouver des plages désertes et aussi pour faire de nouvelles rencontres en passant de bateau à bateau au mouillage.

Hier soir invité sur un voilier de St Raphaël pour boire une sangria et échanger sur les routes, matériels et logiciel. Ce matin routage avec Weather 4D avec un autre voilier de la côte nord...

A l'instant, César mon copain brésilien sur son 31 pieds avec son frère vient de mouiller juste à côté en provenance de Rabat.
Bon fait trop chaud, je retourne dans l'eau...
Demain j'irai dans le petit port de Caleta del Sobo si mon mail de "solicitud" est accepté et je ferai le tour de l'ile de Graciosa en vélo sur un chemin un peu plus dur que le sable.
Bizou

A partir de demain je retourne au mouillage de Praya Francesa donc plus de café internet.

Belle randonnée à travers Graciosa jusqu'au petit village au NE de l'île en longeant un chemin le long des falaises sur la mer puis en contournant un petit volcan. 
Les paysages sont magnifiques. 3 à 4 h de vélo sur des pistes de sable, de lave durcie, de buissons épineux ou de tôle ondulée.



SYLA 22/09/2013

Graciosa Petit paradis

29°14 Nord, 13°30 Ouest

Village portuaire aux maisons blanches, aux rues et ruelles de sable fin, désertes sous le soleil de plomb

Atmosphère western spaghetti au bord de l'eau. Vélo de randonnée en guise de monture. Montée jusqu'au volcan et descente à toute blinde sur les sentiers entre les buissons épineux ou le long de la falaise.
Quelques jours au mouillage,paddle, nage, yaourth et pain avec César jeune navigateur brésilien lui aussi en route pour l'Amérique du Sud.


SYLA 21/09/2013

Belle navigation vers Playa Francesa sur l'île de Graciosa (29°13,1 N 13°31,8 W) dont 200 miles en 24 h.

Superbe paysage, les îles de Lanzarote et Graciosa semblent désertiques,
falaise abrupte pour l'une, monts volcaniques sur l'autre. Deux petits
villages immaculés aux maisons blanches et basses.
Mouillage dans une eau parfaitement claire.
Au réveil je découvre des centaines, probablement un millier de poissons se
protégeant dans l'ombre du bateau. Mes allées et venues lors du carénage ne
les dérangent absolument pas.
Lecture passionnante de Jon l'Islandais de Bruno d'Halluin.
Demain j'irai au village à 3 km à pieds à travers les dunes, les plages et
les roches volcaniques. Le paysage est très beau, brut et préservé.


SYLA 13/09/2013

Départ de Rabat pour Agadir

Navigation tranquille essentiellement sous gennaker le plus souvent tangonné. Les 350 miles seront avalés en à peine plus de 48 heures.

Tranquille... Mais veille constante et repos fractionné en raison des bateaux de pêche nombreux, petits (dont certains allument leur loupiote quand j'arrive sur eux) et grands (et vas-y dans la brume devant Essaouira) et des cargos ou bateaux passagers longeant la côte pour se rendre à Agadir ou aux Canaries (eux sont éclairés comme des sapins de Noël).
Gilles Guillon me propose une liaison vidéo en direct pendant une réunion MédiStory à Dinan samedi en fin d'après midi. Je vais leur présenter le bateau et le parcours.
Très belle soirée la veille de mon départ pour Agadir. André et Nzrah m'ont emmené au festival "Jazz au Cheilah" dans un lieu magique à côté des jardins de la cité impériale. Naoko Sakata une jeune pianiste surdouée m'a enchanté.
J'ai failli rester pour retourner au festival mais la météo s'oriente au sud ouest ce WE donc je profite des dernières brises de noroit.
Cliquer sur l'image pdf pour l'ouvrir
Cliquer sur l'image pdf pour l'ouvrir


SYLA 2/09/2013

Dans une coupelle, un mélange d'huile d'amande, de miel et d'huile d'argan,

dans une seconde de l'huile de thym et de l'huile d'argan et dans la troisième du miel liquide et en cristaux très parfumé (dans lequel se prélassent une ou deux abeilles). Une galette de pain et quelques olives noires. C'est délicieux. Le tajin

Après une quarantaine de km de petites routes et chemins caillouteux dans la montagne ravinée et découpée par les oueds, un jeune garçon au regard franc m'a proposé un repas.
Ce matin j'ai sillonné le port de pêche. Impressionnant. Plus de 200 chalutiers à couple sont amarrés au quai. La plupart en réparation pendant la période de 2 mois de repos biologique pour le poisson.
Hier soir nouvelle rencontre passionnante Gilles (Gilbert) Laigle ethnologue m'a reçu sur son 45 pieds (j'ai un peu forcé la porte...). Au début plutôt discret, il m'a petit à petit raconté ses marches solitaires à l'intérieur du Brésil et du Vénézuéla, entre l'Amazone et l'Orénoque pendant plusieurs mois et années avec son fusil et ses deux cannes à pêche, à la recherche et à la rencontre de populations indiennes (tribus Warao, Yékana et Jivaro). Il est persuadé qu'il reste des tribus n'ayant jamais eu de contact avec notre civilisation, ni n'ayant jamais rencontré un homme blanc.

Document à télécharger :
     [pdf] coupelle.pdf (3,35 Mo)

Page(s):  1  2  3  4  5  6  7  8  9 

© Azimut Communication - création sites internet & bornes interactives
mentions légales