diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte

News

Normandy Sailing Week

10 juin 2011

Noel Racine a remporté ce challenge disputé dans des conditions variées.
Parcours banane ou côtiers, "Foggy Dew" remporte 6 des 7 manches courues toutes catégories confondues.

normandy-sailing-week.jpg
Auteur d'un véritable "sans faute" depuis le début de saison, Noel exploite son JPK 1010 mât carbone au maximum de son potentiel. impressionnant!
A l'horizon, se profilent désormais le fameux Cowes-Dinard remporté par Noel en 2006 et le Fastnet remporté lui aussi dans des conditions dantesques en 2007...

"Myth of Malham Race"

27/28 mai 2011

"Foogy dew", le JPK 1010 de Noel Racine 1er toutes classes et IRC 2
"Ultréia" de Matthias Kracht 1er IRC 4 et 2ème toutes classes
"Night and Day" de Pascal Loison 2 eme IRC 4 et 4ème toutes classes.

Alt_Myth_of_Malham_Race_20111.jpg
Course mythique du RORC la "Myth of Malham Race" rassemblait cette année plus de 120 bateaux au départ des 230 milles du parcours.
130 milles de près jusqu'au phare d'Eddystone dans 15 à 25 nds de vent
puis retour direct au grand portant dans 25 à 30 nds.
Au final, un carton plein à peine imaginable au regard de la qualité du
plateau.

Noel Racine a mené son JPK 1010 à la perfection comme toujours mais, au
final, ne l'emporte que de 7 mn sur les 33 heures de course sur "Ultréia"  le JPK 960 de notre ami Matthias Kracht qui, en double, a tiré le
maximum de son bateau réputé dans la brise.

Des pointes à plus de 17 nds avec toujours le contrôle facile selon Matthias....
Pascal Loison sur l'ancien "Léon" vainqueur de la dernière transquadra a
lui aussi mené à fond et en double son 960.
En guise de préparation pour la Transquadra à venir, Pascal ne pouvait
rêver mieux...

Au final, 3 "petits" bateaux sauvent toutes classes leur rating devant une meute de Ker 39, Ker 40 (tout juste sorti de chantier avec un équipage 100 % pro) J 122 et autre Oyster 48 !

COCORICO !!!!


Document à télécharger :
     [pdf] classement (228,69 ko)

"De Guingand Bowl"

14 mai 2011

Et une victoire de plus pour "Foggy Dew"! 2ème course du RORC, 2ème victoire!
Noël Racine remporte la "De Guingand Bowl" et nous raconte sa course de l'intérieur:

rorc-facebook-logo.jpg

Tout d'abord le parcours: sortie par les Needles au près dans 15 nds puis 70 milles de vent arrière pour aller chercher le bateau feu Greenwich puis 50 milles à tirer des bords au prés pour revenir dans le Solent par l'est avec une arrivée devant Portsmouth.

Cette course me laisse un sentiment mitigé car si le résultat est là je ne pense pas avoir fait une superbe course.La sortie du Solent n'a pas été merveilleuse ayant privilégié le courant alors qu'il aurait fallu privilégier le vent à la côte anglaise (je suis pas content de moi car c'est la 2ème fois que je me fais avoir) ce qui fait que nous sommes sortis du Solent en milieu de paquet. Ensuite, nous avons longé la côte de Whight jusqu'à Sainte Catherine sous spi dans 18/20 nds et la nous sommes remontés sur la tête de flotte puisqu'à Ste Catherine nous étions 3 en réel dans notre classe derrière un A35 gréé en asymétrique et un J109. Passé Ste Catherine, le vent à forci un peu 20/25 nds et nous sommes passés en tête avec le A35 à coté de nous mais 10 milles plus loin nous avons fait un superbe départ à l'abattée (moi à la barre j'ai trop cherché à descendre compte tenu de la mer et le spi n'était pas assez bridé) dans lequel nous avons déchiré notre symétrique médium. Il restait à ce moment 40 milles de portant vers Greenwich. On a donc envoyé notre reacher lourd (delphinière/capelage) puis nous l'avons tangonné pour descendre un peu plus. Nous avons alors limité la casse mais, l'arrivée à Greenwich, le A35 avait 2.5 milles d'avance sur nous et un J105 1.2 milles. Nous avons alors attaqué un louvoyage de 50 milles dans 15 à 25 nds de vent suivant les moments après avoir rapidement pris le dessus sur le J105, nous avons réduit petit à petit l'écart avec le A35 (un bi-safrans mené en double par un local assez affuté) puisqu'à l'entrée dans le Solent, l'écart n'était plus que de 1.3 milles environ puis lorsqu'il franchit la ligne de 1 mille dans un vent faiblissant à 6/8 nds... angoisse… mais finalement nous passons la ligne 2 en réel et finissons 1 en compensé.

Il y a eu du bon et du moins bon dans cette course, l'essentiel (la victoire et ses points au classement) assuré mais je n'ai pas aimé mon erreur tactique dans la sortie du Solent.

Voilà on retourne taquiner nos amis anglais dans dix jours pour la "Myth of Malham" et j'espère que la série ne va pas s'arrêter.

Amicalement
Noël

Document à télécharger :
     [pdf] Résultats IRC3 (90,89 ko)

OBELIX TROPHY

du 6 au 8 mai 2011

La 2ème épreuve du Trophée Atlantique 2011 s'est déroulée dans des conditions musclées sur le site grandiose de Bénodet et des Glénans

Anne et Patrick Farcy sur "Cavok"
Anne et Patrick Farcy sur "Cavok"
Au final, "Tobago" termine 2ème de l'IRC 3 et "Cavok" 1er de l'IRC 4.
Patrick Thomas sur son JPK 1010 "Tobago" a lutté tout le week-end contre le redoutable Sun Odyssey 40 "Charrette" le bateau de Frédéric Bourdereau vainqueur du Spi 2010. A égalité de point au classement général, c'est "Charrette" qui l'emporte au bénéfice de la meilleure dernière manche courue . 3 manches de 1er et 3 manches de 2ème pour "Tobago" et exactement la même chose pour "Charrette", la lutte pour la 3ème place a été elle aussi acharnée et récompense Jean-François Cheriaux sur son JPK 960 parfaitement optimisé et très à l'aise dans la brise.
En IRC 4  le J97 "chantier" avec son équipage de "pro" venait en grand favori mais Patrick et Anne Farcy sur leur JPK 960 "Cavok" ont été irrésistibles et relègue le bateau favori à plus de 4 points. Chapeau bas !

Download : [pdf] Témoignage de Patrick Farcy (27,46 ko)


CERVANTES TROPHY RACE

30 avril - 1er mai 2011

Vainqueur en IRC 3 sur "Foggy Dew", Noel Racine a relégué à plus de 45 mn en temps réel et plus d'une heure en compensé le 1er de la flotte des A 35 et autres J 109 sur les 150 milles du parcours.

seahorse.jpg

"Foggy Dew" termine 6ème "over class" malgré des aléas de course plutôt favorable aux gros rating.
Départ du Solent face au courant que les IRC 0 et 1 franchiront 2 heures plus tard avec la renverse, "Foggy Dew" n'a cessé de creuser l'écart . Au menu et après la descente sous spi du Solent , 30 milles de près dans du 15 nds puis 60 milles de reaching "puissant" à 90 ° de l'apparent dans 20 à 24 nds de vent réel sous reacher, spi très plat, amuré au bout de la delphinière.
Comme dit Noel, nous étions les seuls de notre classe à tenir une voile de portant sans "partir au tas"... Après le Spi Ouest que Noel avait si bien démarré "Foggy Dew" n'a pas trainé pour prendre sa revanche sur sa 1ère épreuve du RORC 2011. Déjà "champion du RORC" l'an dernier, "Foggy Dew" annonce tout de suite la couleur  avec en point de mire le fameux Fastnet.


SPI OUEST-FRANCE

Avec 6 JPK 1010 inscrits au Spi Ouest-France 2011, le chantier s'offrait plus de chances de l'emporter qu'en 2010 où le "Tobago" de Patrick Thomas, 5ème en 2010 mais vainqueur du Trophée Atlantique était seul 1010 à défendre ses chances.

tetiereD.jpg

Au final, "Wasabi" et "Tobago" terminent 3ème et 4ème à 1 point du 2ème quand "Foggy Dew", "Alkaid", "Zig-Zag" et "Swinhoé" terminent tous dans le
Top 12.
Bravo à l'équipage de "Mary" le X 34 parfaitement mené et terriblement efficace dans son range de prédilection entre 4 et 10 nds de vent.

Invité par Vincent Willemart à bord de "Wasabi" et de son sympathique équipage belge, le plaisir était vraiment au rendez vous. Notre barreur Benoît embarqué pour l'occasion, a été impérial sur les phases de départ (exception faite de l'OCS, départ prématuré, du 1er jour!) et l'équipage toujours positif et efficace pour placer " Wasabi" systématiquement aux avants postes et à la lutte pour la gagne sur chacune des manches.

Désolé pour "Tobago" que nous faisons descendre du podium à la dernière manche! Des regrets aussi pour "Foggy Dew" en course pour la gagne avant de chuter sous règle noire .
Pour Noel Racine la revanche ne devrait pas tarder sur les épreuves du RORC (Fastnet, Cowes-Dinard etc) où son "Foggy Dew" fait déjà figure d'épouvantail ; mais attention "Wasabi" sera là!

Vivement l'an prochain pour "finir le boulot" et tenter d'arracher une victoire au général.

Jean-Pierre Kelbert


Equipage "Wasabi"

équipage "Wasabi"
équipage "Wasabi"

JPK 1010 bateau IRC de l'année 2010

Le nouveau Trophée UNCL vient récompenser le constructeur d’un bateau de série s’étant distingué dans les compétitions IRC

Le JPK 1010 vient d'être élu par l'UNCL "bateau IRC de l'année" devant une liste de redoutables concurrents de toutes tailles provenant de chantiers renommés et aguerris aux subtilités de cette jauge.

JPK 1010
JPK 1010
Ce titre est plus que flatteur pour notre chantier qui s'efforce depuis 2003 de répondre au plus près aux attentes de ses clients.

Un grand merci à Patrick Thomas sur "Tobago" et Noël Racine sur "Foggy Dew" qui ont fait confiance au chantier en commandant sur plan les 2 premiers exemplaires du 1010 et qui ont respectivement remporté le Trophée Atlantique en France et le championnat du RORC en Angleterre.

Cette distinction récompense le travail d'une équipe passionnée qui a surebondir après l'épisode douloureux du Tour de France à la voile. Elle récompense aussi et surtout le talent de notre architecte Jacques Valer qui s'est surpassé pour dessiner le JPK 1010 .

Efficace dans tous les compartiments du jeu, le remplaçant du JPK 960 est d'une totale polyvalence entre croisière et course, entre la navigation en solo/duo et les grandes classiques en équipage.
 
L'aventure du JPK 1010 ne fait que commencer....

Document à télécharger :
     [doc] L’UNCL lance le prix du « Bateau IRC de l’année » (42,50 ko)

Route du Rhum

La route du Rhum vient de se terminer et pour nous qui la suivions depuis la Terre le spectacle était vraiment magnifique...

Entre les  "Ultimes" dont on peine à imaginer le degré de compétence et de courage qu'il faut pour les mener à ces vitesses et les Class 40 qui avec 45 bateaux au départ ont représenté la flotte la plus homogène et dense, la différence dans la pratique de la voile est vraiment grande mais le but reste le même, la recherche du frisson et de l'Aventure.
Pour notre part, nous avons quitté nos 2 valeureux JPK au départ de St Malo avec au final, pour Christophe Coatnoan et Patrice Bougard, un parcours plein de surprise et d'émotions...
"Kogane" mené par Patrice a très rapidement dû faire escale au Cap Finisterre pour réparer des problèmes de charge moteur et ce "stop and go" a pesé lourd dans la balance en engageant Patrice sur la voie du Sud mais avec un décalage dans le timing qui va peser de plus en plus au fur et à mesure de la fermeture des portes de l'alizée.... 34ème à l'arrivée, Patrice vient de faire son baptême en Class 40 et espère maintenant revenir avec un objectif avoué de résultat.
Christophe a de son côté mené tambour battant son "Partouche" occupant la 6ème place en sortie de Manche à la faveur d'un bord de largue musclé.
Christophe choisira lui aussi le Sud après avoir hésité un moment; avec ses compagnons directs Damien Seguin et Marc Lepesqueux il vont naviguer constamment au contact à la poursuite de Nicolas Troussel.
Au croisement avec la flotte du nord, Partouche est 11ème à la bagarre pour revenir dans le top 10 mais à une semaine de l'arrivée un orage terrifiant va anéantir toute l'installation électronique du bateau et condamner Christophe, privé de pilote,  à barrer jusqu'à épuisement, affaler pour récupérer  puis reprendre la barre pour avancer encore. 24ème à l'arrivée, Christophe est déçu de son résultat mais il afait preuve comme toujours de sens marin et de courage pour terminer son aventure.
Bravo à Thomas Ruyant qui a construit mille après mille une victoire implacable sur son Tyker 40. 



JPK présent au départ de la Route du Rhum

2 JPK Class 40 seront présents au départ de la prochaine Route du Rhum :

"Partouche" avec Christophe Coatnoan et "Kogane" avec Patrice Bougard.

JPK Class 40 "Partouche"
JPK Class 40 "Partouche"

Lancé juste avant la Tansat  Jacques Vabre 2008, le 1er JPK 40 a été commandé pour Christophe Coatnoan par le groupe "Partouche". Christophe associé à Christophe Lebas termine 5ème sur 30 de cette 1ère épreuve, 15 jours après la mise à l'eau du bateau.

Début prometteur mais peu de réussite ensuite pour "Partouche" qui, par manque de réussite et d'inspiration parfois ne confirme toutes les attentes mais apporte à Christophe un capital d'expérience très précieux dans la perspective de cette transat mythique. Son bateau va vite et détient toujours le record de vitesse de la classe sur 5 heures avec 95 milles parcourus (+ de 18 nds de moyenne !). Il est vrai épaulé sur cette course  Madère/ Les Sables par Halvard Mabire.
Sur Québec St Malo également,  le bateau a avalé plus de 300 milles en 24 heures à 15 nds de vitesse moyenne sur plus de 10 heures.
Christophe et son fidèle sponsor jouent cette course en outsider.

De son côté, Patrice Bougard est un amateur inspiré et  talentueux qui se jette dans cette aventure avec fraÎcheur et envie.
Conciliant vie professionnelle dense et passion du bateau, Patrice gère habilement son temps pour être présent à St malo sur un bateau bien préparé.
Sur la dernière épreuve en flotte à la Trinité sur Mer, il termine  4ème du général et  2ème sur 2 manches derrière Nico Troussel devant un plateau riche des derniers class 40.
Lui aussi va vite et son expérience en Figaro (1er amateur en 2009) lui donne une méthode que seule la course en monotypie apporte.
Le classement amateur est celui qui intéresse Patrice sur cette course et son ambition comme au départ d'un Figaro reste de s'imposer face à des concurrents qui jouent dans la même cour.

Patrice Bougard



Patrice Bougard "Kogane"
Patrice Bougard "Kogane"

Test comparatif JPK 1010 quille droite mono-safran et quille bulbe bi-safran

"Bidourik" de Geneviève et Alain Le Roux est le 1er JPK 1010 version quille à bulbe et bi-safran à avoir touché l'eau milieu de semaine dernière

Nous avons profité de la présence de "Tobago" pour tester ce we du 9-10 octobre 2010 les 2 versions.
Conditions vent E SE de 13 à 20 nds
Equipage 6 personnes
Voiles North 3 DL

"Bidourik"
"Bidourik"

Comportement 

Au près, les vitesses sont très proches mais dès 15/16 nds de vent réel, la quille bulbe apporte un surcroit de raideur qui permet au bateau de naviguer soit en puissance en allongeant la foulée, soit en cap où le bulbe assez vertical semble apporter une accroche intéressante.
"Tobago" doit de son côté naviguer plutôt "haut" et en finesse pour compenser une raideur inférieure.
Au portant, les vitesses se valent mais sur les angles serrés, le bi-safran permet de naviguer plus "safe" ce qui, en équipage réduit, veut dire plus vite.
Au final, on retrouve tout à fait les comportements souhaités et le jeu reste ouvert entre les différentes versions. En équipage complet, la jauge actuelle favorise le coefficient de la version quille droite (6 millièmes inférieur en 2010 et peut être un peu moins en 2011) mais avec l'évolution probable en 2011, l'écart performance/rating entre les 2 versions va encore se réduire.
En équipage réduit, le bulbe et les bi-safrans s'imposent d'évidence car la facilité reste synonyme de haute vitesse moyenne.



Page(s):  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20  21  22  23  24  25  26  27 

© Azimut Communication - website design & interactive kiosks
legal information