diminuer la taille du texte augmenter la taille du texte

Transquadra

quelle nuit!

Date : 30 janvier 2009 17:35:03

Depuis 8 h hier soir et juste après voir raccroché avec hervé, çà a commencé à grimper. Toute la nuit sous grand spi au largue serré par 25 nds, c'était sur le fil du rasoir . J'ai réglé le pilote et  moi j'ai gardé l'écoute de spi toute la nuit à la main car il n'y avait pas le choix si je voulais tenir le bateau au planning avec un bon angle serré. Au dessus de la tête un ciel fabuleux avec la lune naissante, les astres si proches et les étoiles traçantes.
Vraiment de toute beauté avec ces nuages majestueux en ombre chinoise surl'horizon. Petit moment d'équilibre parfait dont j'ai profité toute la nuit. avec, à la clé, du mille gagner sur Massu.
Depuis ce matin, çà continue de glisser et je pense faire "une bonne journée".
Il y a bien sûr les grains qui occupent le terrain et l'expérience de notre dernière transat en double avec hervé me profite aujourd'hui. Il  s'agit de se mettre du côté extérieur au grain dans la direction où on souhaite aller carle grain expulse en épi et le vent change d'angle selon le coté où on se trouve. Le vent moyen varie entre 22 et 25 nds mais dans les grains çà peut monter jusqu'à 35 +. Ce matin j'en ai pris 2 et le vent est grimpé à 30 nds. Sous spi maxi, faut faire gaffe...là çà vient de grimper à 26 nds , je monte sur le pont jusqu'à ce que çà re.descende un peu.  Le pilote fait du bon boulot dès qu'on navigue sur des angles abattus et quand le vent rentre fort, je tiens la barre sans déconnecter le pilote mais avec la main pour le mettre sur off à la télécommande en cas de besoin.
Donc voilà le rythme qu'il va falloir tenir ! Heureusement depuis le départ je n'ai pas "tapé dans mes réserves"et je suis en forme. Mais bon i va falloir quan mêmedormir un peu !
Le soleil brille enfin, la mer est bleu et le vent souffle,  c'est
l'ambiance transat.

bise

jp


j'ai retrouvé ma souris

29 janvier 2009

coucou les amis,

mino m'a aidé à retrouver les fonctions  de mon clavier et çà me fait

vachement plaisir...

Cette après midi j' avais dû mettre une heure à taper mon blabla ,

affligeant !

En cette fin de 5eme journée "partouche"  a retrouvé une vitesse digne de

son statut, entre 8 et 9 nds.

Pourvu que çà tienne !  Les dernières heures de nav étaient assez ingrates avec pas mal d'efforts pour un résultat médiocre. Je verrais bien le scénario inverse à partir de maintenant ...Toujours est il que ce diable  de "massu" est loin de concéder le moindre mille, tout au contraire. On pensait que les nordistes allaient tamponner en1er dans une zone à moins de pression, ils ont été les plus rapides aujourd'hui !

J'espère encore qu'à un moment ou un autre la route du nord devra faire

payer son droit d'entrée dans l'alizé. En tous cas le moral est bon, le physique aussi car j'arrive tout de même à m'octroyer quelques tranches de sommeil. Hier soir à 10 h le vent étant assez stable, j'ai enchaîné plusieurs tranches de 40 mn et à 4 heures du mat, jétais "au taquet" sur le pont à enchainer des empannages (c'est une autre histoire!)

Il est 19 h 30, le soleil qui a fait sa 1ere apparion depuis 2 jours va

s'abîmer avec majesté dans l'étrave du bateau , moment de grand privilège même si alors je pense à tous ceux qui me manquent ...

Bientôt la nuit et son lot de surprises....

bises

jp




news Sobek 214

le 29 janvier

N. Dansette et J-Ph. Dercourt sur "Sobek"
N. Dansette et J-Ph. Dercourt sur "Sobek"
salut tout le monde,

tout va bien a bord.
Que Sobek, dieu du nil egyptien soit béni, il nous a inspiré pour aller vers le sud.
Après 2 jours ou nous restions silencieux et prudents sur les perspectives, nous voila revenu vers le 1er tiers du classement.

plus de produits frais a bord, Niko ne peut plus préparer ses petits plats, et nous avons donc attaqué les conserves et la bouffe de cosmonautes,
heureusement accompagnée des derniers fruits exotiques maderins.

depuis plus de 24h, nous n'avions pratiquement plus de charge de nos batteries et nous commencions a rationner l'electricité, a commencer par le pilote :
nuit noire à la barre, yeux explosés rivés sur la Nke, et dos tordu, mais quel pied de sentir le bateau glisser dans la nuit.

Après la journée à tout démonter, nous avons enfin trouvé une solution qui devrait nous permettre d'avoir quelques heures de pilote pour les jours à venir :
merci à notre assistance à terre préférée, et à ceux qui ont essayé de nous trouver un interlocuteur, ou nous ont aidé pour trouver une solution : Sophie & Sylvain chez JPK composites, Jean Luc chez Kervilor, Mickael chez Cristec et Bruno chez Ixelec.

faites passer le message à ceux qui nous ont envoyés messages & sms : nous n'avons pas eu beaucoup le temps d'y répondre depuis 24h

Le soleil est là, les spis défilent sur la plage avant : léger, empannage, médium, empannage, lourd, empannage, médium, empannage,...
Je reviens finir ce mail on vient de changer de spi...

c'est que du bonheur,
tiens c'est l'heure de boire une biere, alors on va en boire une à tous ceux qu'on aime, tous ceux qui nous soutiennent
et puis surtout, on boit a nos rêves.
a+
jeanphi & niko à bord du JPK 960 Sobek

PS - message pour Mathieu, 5 ans : soit patient dans 35 ans toi aussi tu pourras la faire transquadra..


L'empannage !

le 29

Je savais que cette transat était une course de portant mais je ne savais pas que le vent serait aussi oscillant impliquant autant d'empannages! depuis hier soir, j'ai empanné plus de 10 fois avec 2 récupérations scabreuses ....

décomposition de manoeuvre (et du bonhomme parfois !)

  1. observation des compteurs; le vent adonne de 20° depuis + de 5 minutes
  2.  je mets le pilote en mode compas (sur le mode angle, il fait n'importe quoi )
  3. charriot de gv du bon côté
  4. je brasse le spi à fond
  5. on y va : 4 x 10 sur le pilote
  6.  je fonce à l'avant après avoir fait passer la gv, décroche le tangon du mat et engage le bras libre dans la machoire au vent, décroche le tangon sur le mat
  7.  je saute dans le cockpit faire le transfert bras-écoute et remettre tout d'équerre
  8. je remets le pilote en mode vent réel, règle tout nickel et vérifies lenouveau cap (des fois que le vent ait de nouveau shifté !)
  9. je bois un coup, je suis content !
 Mais des fois, une petite perversité vient se glisser dans la manoeuvre, en général quand on arrive au pied de mât, une vague anodine fait basculer l'équilibre précaire du spi qui s'enroule autour de l'étai, de la balancine et de tout ce qui peut ajouter à l'inextricable. Devant le désastre, le mode "alerte rouge" est déclanché ! En général je termine allongé à l'avant à récupérer le spi libéré de sa drisse, tirbouchonné autour  de l'étai avec la balancine de tangon, la toile flottant de partout !

En fait, je commence à comprendre : le solitaire, c'est l'art de déjouer les pièges et de vivre une aventure vraiment démente.....

bise

jp  23 33 126N   27 02 871 W  à seulement 6.5 nds (je cherche le vent partout !)






à surveiller

J+4

1ers effets de solitude ?

"tapi dans le noir, qui est là, c'est "partouche"

adversaires tétanisés, bientot avalés de sa grande bouche

trop tard, il vous a fait le coup de la louche

et s'il le faut, achevé à coup de cartouches

pendant ce temps y'en a qu'un "qui fait mouche" !"

je vais me mettre sous médoc mais si çà continue.....

"je veux ma frégate !"

 jp par 24 06 109 N  26 23 815 W (pour les secours)



 



le 28 janvier

J+3

hello,

petit message car mon clavier fonctionne au ralenti ! 2 secondes pour chaque lettre, j'y vois une épreuve pour soigner mon impatience....

déjà que le vent joue au paresseux aujourd'hui, je tente de rester zen !

cette nuit il y avait du spectacle sur l'eau avec pas moins de 6 bateaux à l'horizon, le tout sous les étoiles filantes.....

Aujourd'hui est plus maussade mais je garde ma place quand meme

bises et merci pour vos messages meme si je ne peux vous répondre à tous

jp



 





news du 27

J+2

quoi de neuf à bord de"partouche" ?eh bien çà decend toujours

en direction des alizés que j'espère toucher dans 24 heures. A priori ils sont assez musclés et je dois me préparer à tenir une cadence élevée à partir du moment où on sera dedans. hier j'étais moyennement content de ma journée car mes bords n'étaient jamais 100% satisfaisants. soit trop adonnants soit le vent un peu mou..

Pourtant  je n'ai pas ménagé mes efforts en empannant 2 fois cette nuit à la recherche du meilleur angle. C'est toujours un peu "chaud" car il y a plus de mer que de vent et le spi libéré de son tangon ne demande qu'à s'enrouler autour de létai et la nuit est bien noire.

Le pire,  au moment où je déclenche l'empannage, je suis à 'avant à libérer le tangon sur le mat, ma frontale s'éteint pile à ce moment là et je me retrouve comme un aveugle devant enchainer une manoeuvre déjà pas simple quand il fait jour . pëtit coup de stress mais çà s'est bien terminé !!

Donc aujourd'hui je vais tenter de faire mieux , en terme de résultat en tous cas. Là je navigue babord amure mais çà manque un peu de pression pour pouvoir planner. heureusement le cap au 220 me convient.

Dans quelques heures je devrais profiter de la rotation du vent à droite pour empanner et me retrouver sur la route directe au sud de mes concurrents solo avec à priori plus d'intensité et 1 meilleur angle.

On sera vite fixé mais je pense que la clé sera de tenir des vitesses élevées pendant une semaine sans se mettre "dans le rouge".

La surprise du jour : à 'instant où je tape ces lignes , j'ai "archibeshop" le 45 pieds de jean métayer à un 1/4 de mille sous le vent et je le garde à l'oeil car je le ramène doucement et il se peut qu'il faille manoeuvrer.

En tous cas c'est sympa devoir du monde à coté même si après seulement 4 jours de mer je ne déprime pas encore de solitude !

A priori dans les jours à venir je vais devoir ouvrir l'oeil car il va y avoir quelques doubles dans mon secteur. j'ai aussi croisé 2 cargos là où normalement les chances d'en voir sont rares . Ceux là je ne les aime pas
trop ...

ll est midi, je vais me faire à manger et cette après midi peut être une douche sur le pont car depuis le départ j'ai carrément oublié ce poste là !

bise à tous

jp





salut tout le monde et merci pour vos messages

J+1

tout va bien à bord de "partouche" .

Apparemment je suis remonté au classement,c'est bon pour le moral et çà prouve que le bateau va vite par rapport à Massu ce qui est de bonne augure.pour la suite . Pour rappel il doit normalement me mettre 45 minutes par jour vu l'écart de rating donc ma mission sera de rester au contact ! mais bon il va vite quand même !

Cette nuit le bateau avançait bien mais sous surveillance car le vent oscillait entre 18 et 25 nds sous les nuages ce qui est déjà pas mal pour le spi maxi.

Au petit matin j'ai empanné, ou plutot essayé car en cours de manoeuvre , il y avait 22 nds de vent et la nuit totale noire, en cours de manoeuvre j'ai préféré larguer la drisse et tout récupérer sur le pont avant de faire un cocotier. 1 petit mille de perdu mais c'était plus sage...

Cette nuit une cohorte de dauphins accompagnait le bateau de leur sillage phosphorescent. : magnifique, je suis resté à l'avant un bon moment à profiter du spectacle. J'imaginais emma et isaac ...

dernière anecdote, vers 5h. du mat, j'étais à a table à carte et un poisson tombe à mes pieds, peur réciproque bien sûr puis sauvetage de l'animal, un poisson type aiguille qui m'a mis des écailles partout...pas mangeable en plus!

je vais aller dormir un peu car là , je suis dans le "paté"

bises 

jp  le 26 à13h15





Comment ca va la terre ?

dimanche 25 à 20h36

ici c'est bien !

le vent s"est orienté de l"arrière et je suis sous spi à glisser sansefforts, juste à optimiser la vitesse du bateau qui est bonne à cette allure.Hervé est content de ma trajectoire donc de ce coté là çà va aussi ...

Je profite des conditions clémentes pour bien dormir, bien manger, bouquiner etc à tel point qu'il faut que je fasse gaffe car si je continue à ce rythme je vais manquer de tout : de bouffe et surtout de délicatessen, de bouquincar je n'en ai pris qu'un seu , l'autre étant la météo selon Bernot doncpas idéal pour se divertir!

je serais surtout cours en gasole car j'ai laissé le pilote barrer quasi tout le temps et il a besoin de son carburant lui aussi . régime pour luiaussi mais c'est moi qui paye !

J'ai donc pris les bonnes résolutions : barrer au moins 8 heures par jour,mériter chaque repas suite à une dépense d'énergie,bref travailler plus pour ne pas forcément gagner plus mais au moins arriver de l"aure coté sans être en état de manque .

Je vous embrasse tous

jp par 3017 797 N et 18 18 839 W 




25 janvier 2009

JP Kelbert sur "Partouche"
JP Kelbert sur "Partouche"

nous y voici, nous y voilà...

le départ a été donné à 15h hier et depuis il y a déjà eu du mouvement, ce qui évite le vague à l'âme !

Je n'ai pas été très bon au départ mais rapidement je suis revenu dans le bon paquet ; ensuite çà c'est bien compliqué avec une grosse zone de dévent sous madère malgré mon option décalée vers le sud mais au dessus des ile désertes situes à 12 milles de madère.

En bref nous sommes nombreux  être restés piégés pendant 4/5 heures dans 0 à 2 nds de vent;

On a beau savoir que la course sera longue on s'angoisse toujours un peu de savoir si certains ne sont pas passés entre les mailles du filet. Bien sûr je pense à Massu qui me semble t il a tenté de passer au nord de madère,chose inenvisageable pour nous (hervé, tanguy)

Ensuite le vent s'est établi autour de 20 nds au près bon plein et j'en ai profité pour manger et dormir par petites tranches du coup ce matin je suis plutot en forme même si j'ai l'impression que je n'ai pas été très bon.!

j'attends maintenant que vent tourne un peu pour envoyer le "pépin" là où "léon" est le plus à l'aise même s'il est bon ailleurs aussi bien sûr...Aux allures de près ouvert les gros bateaux allonge facilement la foulée en profitant de leur longueur et il est difficile de rivaliser à ces allures.

je ne réalise pas encore très bien que je suis parti pour 15 jours tout seul et je dois encore m'amariner.

je vous embrasse tous

jp




 



Page(s):  1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11 

© Azimut Communication - création sites internet & bornes interactives
mentions légales